Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Le Gym fait les présentations

Partenaires

1 avril 2014

Le Gym fait les présentations

L'OGC Nice a organisé son premier « Forum des Partenaires », ce mardi, dans les salons VIP de l'Allianz Riviera. Plus d'une centaine d'entreprises du bassin niçois ont ainsi été invitées à faire connaissance, sur le principe du « speed dating ».

« C'est un speed dating. Mais au lieu de jolies filles, nous rencontrons des chefs d'entreprise de la région. » L'image de Frédéric Tramaloni, directeur commercial des Mutuelles du Soleil, est assez bien trouvée. A l'instar du sponsor maillot des Aiglons, une centaine d'entreprises, toutes dimensions confondues, ont fait connaissance, à l’initiative de l'OGC Nice, ce mardi. Un Gym reconverti en une sorte de Cupidon du monde professionnel, dans le cadre d'une manifestation inédite.

Dans la matinée, les représentants des différentes enseignes étaient d'abord réunis autour de tables rondes. Chacun leur tour, ils disposaient d'une minute trente – chrono – pour présenter leur savoir-faire à l'auditoire. De quoi déboucher, en fonction des intérêts communs, sur une après-midi d'entrevues individuelles.

« Je n'avais jamais essayé ce concept », reconnaît Eric Nicaise, président de Burotik Group. « Il faut être rapide, concis, précis. C'est très enrichissant. Au-delà de l'aspect divertissant, l'OGC Nice a aussi vocation à rassembler le tissu économique. » Directeur régional des ventes d'Hertz, Michaël Febve s'avoue séduit : « De prime abord, les entreprises présentes aujourd'hui sont très différentes. Sauf que chacune peut avoir besoin des services des autres. »

Et plus si affinités...

Si les prochaines semaines révéleront toute la portée de ce premier forum, la fin de journée était déjà porteuse de motifs d'optimisme. Un exemple ? « Aux Mutuelles du Soleil, nous songeons actuellement à récompenser nos commerciaux les plus performants par des Louis d'Or », explique Frédéric Tramaloni. « Justement, j'ai ce matin rencontré une entreprise niçoise qui vend des pièces. »

« Beaucoup de chefs d'entreprise se croisent au stade sans réellement se connaître », estime le président des Aiglons Jean-Pierre Rivère qui s'est, lui-aussi, attablé aux côtés des dirigeants. « Le but consiste à amener ces entreprises à se rencontrer, échanger et, si affinités, développer du business ensemble. »