Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Nice et Bilbao dos à dos

Bilbao 0-0 Nice

3 août 2013

Nice et Bilbao dos à dos

Les Aiglons sont restés solides face à l'Athletic Bilbao, ce samedi, à Saint-Jean-de-Luz (0-0). Leur dernière rencontre de préparation à une semaine de la reprise du championnat.

Cinquième et dernière rencontre de préparation pour les Aiglons, ce samedi, à Saint-Jean-de-Luz. A une semaine du coup d'envoi du championnat à Lyon, les hommes de Claude Puel avaient rendez-vous contre l'Athletic Bilbao. Privé de Pejcinovic et toujours de Gomis, le coach niçois enregistrait les retours de Lucas Rougeaux, Fabrice Abriel, Grégoire Puel ou encore Romain Genevois.

Les deux premiers ont d'ailleurs commencé la rencontre titulaires. L'un sur le flanc droit de la défense, l'autre associé dans l'axe à Didier Digard. Suspendus à Gerland, Dario Cvitanich, Papy Mendy et Timothée Kolodziejczak ont démarré la rencontre sur le banc.

Un round d'observation d'un quart d'heure et les Basques se procuraient la première occasion sérieuse de la partie. Sur un éclair de génie, Herrera se retournait aux 35 mètres et enchaînait une frappe qui rebondissait sur la transversale.

En difficulté pour s'infiltrer dans le camp adverse, Valentin Eysseric – titulaire en pointe – et les siens commençaient à trouver la faille à partir de la demi-heure de jeu. Plus en vue sur ce dernier quart d'heure, ils manquaient de trouver le cadre notamment sur une tête de Traoré, bien remisé par Bauthéac (43e).

Au retour des vestiaires, Claude Puel donnait du temps de jeu à Cvitanich, Palun, Mendy et Rougeaux. Des nouveaux entrants qui confirmaient le temps fort des Aiglons, insuffisamment concrétisé en termes d'occasions.

L'ensemble des titulaires – Digard en dernier – a finalement été remplacé avant la 80e minute. Le capitaine des Rouge et Noir aura d'ailleurs laissé son brassard à Dario Cvitanich.

Equilibrée dans sa globalité, la rencontre a bien failli accoucher d'un but à la 89e minute. Pour une faute de Kolodziejczak sur Aduriz, Saïd Enjimi désignait le point de penalty. L'attaquant se serait fait justice lui-même si le jeune Mouez Hassen, tout juste de retour de l'Euro U19, n'était pas parti du bon côté.

Leur solidité retrouvée, les Rouge et Noir se retrouvent à une semaine du top départ du championnat. Rendez-vous samedi prochain à Gerland pour un coup d'envoi à 21 heures.