Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Le début de saison vu par les datas

xG, xGA, xPTS...

11 octobre 2021

Le début de saison vu par les datas

Alors que les hommes de Christophe Galtier ont battu leur record « d'Expected Goals » lors de leur dernière sortie en Ligue 1, OGCNICE.Com a décidé de s'intéresser aux "nouveaux chiffres" dont se délectent staffs, cellules de recrutements et observateurs du football. Qu'est-ce qui se cache derrière ces appellations anglo-saxones ? Où se situe le Gym en termes d'Expected Goals, d'Expected Goals concédés ou même d'Expected classement ? Quel relief offrir à toutes ces données ? Voici quelques éléments de réponse.

Le Gym et les « Expected Goals » (XG)

► Les xG, qu’est ce que c’est ? Ce n’est pas la probabilité de marquer, comme on l’entend souvent, mais bel et bien une valeur qui permet de mesurer la qualité d’une situation de tir. C’est important de le savoir, car on ne peut jamais deviner si un tir va se transformer en but. Par contre, des algorithmes sont développés pour apprécier la qualité de la situation. Ils se basent sur l’analyse de milliers et de milliers de tirs. Tout entre en compte : l’angle, la distance, le type de passe, la surface de tir (tête, pied droit, pied gauche). Plus la valeur (réduite à un chiffre sur 1) est élevée, plus les situations interviennent dans de bonnes conditions. L’exemple le plus concret des xG, c’est les penalties. Chaque pénalty vaut 0,79 xG, peu importe s’il y a but ou pas derrière.

Le but rouge et noir avec la valeur xG la plus élevée ?
Celui de Todibo contre Brest, avec une valeur de 0,90. A noter, pour prendre la mesure de ce chiffre, que la valeur 1 est impossible à atteindre. Pourquoi ? Parce que sur tous les tirs analysés, il y a forcément eu des ratés, même dans des situations incroyables…

Le but avec la valeur xG la plus basse ?
Celui d’Amine Gouiri contre Saint-Etienne. La valeur xG de ce but est de 0,04. Ce qui signifie qu’il est extrêmement rare de trouver la faille à cette distance, sur coup franc. Le numéro 11 niçois a donc réalisé un « petit exploit », avec l’aide involontaire de Mahdi Camara.

Le match où les Aiglons ont le plus dominé ?
Le Gym a enregistré une valeur de 4 xG (Expected Goals) face à Brest, un record pour une équipe lors d’un match de Ligue 1 cette saison – et un record pour les Aiglons depuis qu’Opta enregistre cette donnée en 2010/11. On retrouve cette domination dans les statistiques plus "classiques" : c'est dans ce matchs que les Niçois ont fait le plus de tirs, le plus de tirs cadrés, où ils ont touché le plus de ballons dans la surface adverse, eu le plus de possession, le plus grand nombre de passes, où Dante a établi un record avec 157 ballons touchés…

Le ratio xG x Nombre de tirs`
Le ratio xG / nombre de tirs dessine une vraie tendance. Parce que frapper beaucoup ne veut pas dire « bien frapper ». Plus le résultat de ce calcul est haut, plus les tirs se font dans de bonnes conditions. Sur l’ensemble de la saison, Nice est 1er en xG, devant le PSG et Lens. Après le ratio xG / tirs, le Gym est encore en tête. En d’autres termes : quand il attaque, il attaque avec efficacité. Mieux que ses concurrents lors des 3 premiers mois de compétition. Une tendance à confirmer ! 

Les « Expected Goals défensifs » de l’OGC Nice

 

► Pourquoi les xG défensifs ?
Les xG sont également intéressants sur le plan défensif et permettent d'aller plus loin que le nombre de tirs concédés ou que le % de tirs arrêtés.

Où se situe la défense niçoise ?
Lorsqu'on regarde uniquement les xG défensifs, le Gym est 3ème dans ce classement (derrière Paris et Monaco). Pourtant il possède la meilleure défense, avec seulement 4 buts encaissés.  Comment expliquer ce décalage ? Par un brin de réussite, couplé à un Walter Benitez ultra-performant.

Quid des « Expected Goals on target » concédés ?
Autre unité de mesure dite défensive : les « Expected Goals on target ». Est-ce qu’un gardien aurait dû arrêter le tir ou l’encaisser ? A l’image des xG offensifs, ils permettent de mesurer avec plus d’efficacité l’état de forme des portiers. Et celui de Walter Benitez, depuis le début de l’exercice, est resplendissant… 

Le match le plus tranquille pour la défense niçoise ? 
Reims (1ère journée, 0-0), car le groupe d’Oscar Garcia n’a fait que 5 tirs avec des valeurs xG très faibles, sans cadrer une fois. Son (fameux) rapport xG / Tirs cadrés sur le match était de 0,04. Comme le but d’Amine à Geoffroy-Guichard…

Quand est-ce que le Gym a le plus souffert derrière ?
A contrario, les matchs où le Gym a le plus souffert défensivement, ce sont Nantes (2,6xG concédés) et Monaco (2,59xG concédés). Si Nantes n'a pas fait preuve d'efficacité (victoire 0-2 des Aiglons), Monaco est la seule équipe à avoir fait trembler 2 fois les filets de Benitez cette saison.

Les « Expected Points » (xP) & « Expected classement »

Preuve que ces nouvelles datas se rapprochent de plus en plus de la réalité : le podium de « l'expected classement » ressemble furieusement au classement réel, à la seule différence que le Gym devance Lens dans les données. 

L'expected classement* :

Le classement en fonction du nombre « d'expected points » de chaque équipe après les 9 premières journées de Ligue 1 Uber Eats.

Le vrai classement :

* Selon la méthode de calcul du site understat.com

Constantin Djivas & Fabien Hill, avec Kevin Jeffries