Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Aiglon du match Crédit Agricole PCA : Lemina en patron

Supporters

27 septembre 2021

Aiglon du match Crédit Agricole PCA : Lemina en patron

Mario Lemina (21 % des suffrages) est votre Aiglon Crédit Agricole PCA de Saint-Etienne – Nice (0-3). Au coeur d’un succès précieux et maîtrisé, le milieu de terrain aura brillé par son abattage et son efficacité. Il devance de deux petites voix Andy Delort et d’une grosse dizaine de votes Calvin Stengs, tous les deux buteurs.

Suspendu, il manqua cruellement au Gym à Lorient, mercredi dernier, lors de la première défaite de la saison (1-0). Son retour remarqué à Geoffroy-Guichard s’accompagna du retour des 3 points. Dans le ton d’entrée de partie, Mario Lemina prit une place immense dans l’entrejeu, où il fit la paire avec un très bon Khephren Thuram. Par sa lecture des événements et sa capacité à enchaîner les efforts, le milieu défensif coupa un nombre élevé de transmissions dangereuses. Compensa, courut, couvrit, lutta, en soignant toujours sa relance.

Deux chiffres viennent donner un relief statistique à l’impression de puissance dégagée par l’international gabonais. Le premier concerne l’aspect défensif : Lemina – auteur de 3 interceptions – fut le joueur qui récupéra le plus de ballons sur le pré (13), loin devant un autre Niçois (Youcef Atal, 9). Offensivement, enfin, le n°18 fut l’Aiglon qui tenta le plus de passes (36, à égalité avec Melvin Bard) et qui en réussit le plus (26). Solide et joueur, comme depuis son arrivée au club.

Derrière Lemina, vous avez placé Delort, auteur de son 2ème but avec le maillot rouge et noir (auxquels il faut ajouter deux passes décisives).

Mobile, comme toujours, l’international algérien fut décisif, comme souvent, et usa l’arrière-garde verte. En étant justement récompensé de ses efforts à la 83’, suite à un service sublime de Da Cunha.

Enfin Calvin Stengs ferme le podium. Elégant, précieux dans les circuits et l’animation offensive, l’international hollandais a inscrit son premier but avec l’OGC Nice dès l’entame du second acte (2-0, 54').

Mis sur orbite par Thuram, il fixa Bajic, avant de l’ajuster de son pied gauche aiguisé et tranchant.

 

Photos : Icon Sport