Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Galtier : « Ça reste en travers de la gorge »

Conf'

23 septembre 2021

Galtier : « Ça reste en travers de la gorge »

Retrouvez les mots de Christophe Galtier en conférence de presse à l’issue de la défaite du Gym à Lorient (1-0).

Comment analysez-vous cette défaite ?
Ça reste en travers de la gorge. Même si sur les 20 premières minutes, Lorient, de par son style, nous a maintenus très bas dans notre camp, avec du jeu direct et beaucoup de jeu sur les côtés, on a subi sans concéder de grosses occasions. Malheureusement, on prend ce but à 10 contre 11 sur coup de pied arrêté. Derrière ça, l’équipe a montré des choses très intéressantes, du caractère sur la réaction. Nous avons beaucoup de situations offensives, malheureusement avec peu de réussite. Il y a cette déception-là. Sur 1h05 de jeu, j’ai trouvé mon équipe assez intéressante dans ce qu’elle développait et le danger qu’elle pouvait amener. On a failli sur un plan offensif.

C’est un coup d’arrêt ?
Je ne sais pas, l’avenir va nous le dire. C’est une semaine à 3 matchs, on avait une balle de match dimanche, là on a eu plusieurs balles pour marquer et au moins égaliser, on n’est pas parvenus à le faire. Ce sont des points qui s’évaporent. Il va falloir voir comment mon équipe réagit sur le 3ème match de la semaine à Saint-Etienne.

Pénalty, transversale, occasion : vous êtes-vous dit que ce n’était pas votre soir ?
Non, quand vous n’avez pas de chance et que vous frappez à chaque fois les poteaux, c’est une chose. Là, on a frappé une fois la transversale, mais il y a surtout le fait qu’on a failli dans le dernier geste. C’est un match qui me laisse beaucoup de regrets et un goût amer, parce que dans la physionomie, je me suis dit : « Ça va le faire, on va revenir au score ». Ensuite on a la supériorité numérique avec l’expulsion du Lorientais (Jenz), mais on n’y est pas arrivé. Lorient a bien défendu. Mes joueurs ont tenté, osé, se sont projetés vers l’avant. Malheureusement, sans concrétiser les situations très favorables que nous avons eues.

Est-ce que vous avez parlé à Amine Gouiri ?
Là, de suite, non. Evidemment qu’il est déçu. S’il est touché ? Je ne sais pas. C’est un jeune joueur, sur lequel nous allons travailler. Je vais échanger avec lui, ce sont des périodes qui arrivent dans une carrière. Il est jeune et aura des bons passages et des passages moins bien dans sa carrière et dans une saison. C’est le deuxième penalty non cadré (après celui contre Monaco dimanche) et c’est là-dessus qu’il va falloir travailler. Sur le face à face, il avait d’autres possibilités et a tenté ce geste-là qui ne nous a pas réussi. Ce qui est important à mes yeux c’est ce que les attaquants se créent des occasions et il faut aussi insister sur ce point-là.

Comment expliquez-vous le but de Lorient ?
On est un (joueur) de moins, on essaye de faire le changement rapidement et finalement on n’y est pas arrivé. C’est une combinaison bien réussie par Lorient avec un bon bloc, une bonne passe et un geste technique aussi. Evidemment, on se fait piéger. Est ce que à 11 contre 11 on aurait eu un joueur mieux placé ? Peut-être, je n’ai pas revu toutes les images. Mais Lorient a joué une belle combinaison. Tout le mérite lui en revient.