Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Delort : « Le prochain pénalty, ce sera Amine et il le mettra au fond »

Réaction

20 septembre 2021

Delort : « Le prochain pénalty, ce sera Amine et il le mettra au fond »

Buteur et passeur décisif, Andy Delort est revenu sur son dimanche à la fin de Nice - Monaco (2-2)

A titre personnel, le match a été réussi...
Je suis content. C’était un peu dur quand je suis entré, parce que ça allait vite, il faisait chaud. C’est à l’image de notre première mi-temps qui n’était pas très bonne. Après, ça allait de mieux en mieux dans le match.

Quel sentiment te laisse ce match nul ?
Je pense que vous l’avez vu comme nous. On a mal commencé en première mi-temps, nous avons déjoué. Après, on est mieux rentrés dans la 2ème. On était mieux tactiquement. On a montré deux visages, ce qu’il ne faut pas faire. C’était une belle équipe de Monaco, mais on a montré que dès qu’on était présents sur les deuxièmes ballons, meilleurs offensivement et dans les impacts, on pouvait rivaliser avec cette équipe. On a fait deux mi-temps, une pour eux, une pour nous. Et au final il y a 2-2.

Il y forcément de la frustration, quand on repense au pénalty loupé par Amine…
Oui, c’est dommage. Après, des pénalties, on va en manquer. Moi le premier, j’en ai manqué. C’est comme ça.

Tu n’as pas pensé à le tirer ?
Non, c’est Amine qui est en charge. Le prochain, ce sera lui et il le mettra au fond.

Ton but ?
C’est ce qu’on a travaillé, mis en place. A la mi-temps, le coach nous a dit d’être plus haut, de faire plus d’appels en profondeur. On était plus proches, on pouvait se trouver plus facilement. Amine était sur le côté, il met un superbe ballon, et je la mets d’où elle vient.

C’est une connexion naturelle avec Amine ?
C’est vrai que tous les deux, on s’entend super bien sur le terrain. On l’a vu à l’entraînement. Mais avec Justin, Calvin et tout le monde aussi. Je me suis adapté assez rapidement, eux aussi, c’est bien pour l’équipe.

Tu aurais aimé vivre ton premier but à l’Allianz Riviera avec les supporters ?
Oui. Mais j’espère ne pas en mettre qu’un, donc j’aurai le temps de le fêter la prochaine fois. En tout cas, il y a eu un super accueil en avant-match. Dommage qu’il n’y ait pas la victoire au bout. Les supporters nous manquent, on languit qu’ils reviennent pour vivre des bons moments avec eux.

Penses-tu que vous pouvez remporter ce genre de match avec les supporters ?
Oui. C’est toujours mieux quand il y a un stade plein et de l’ambiance. Ils nous manquent.

Pourquoi as-tu été taper dans la main du coach après ton but ?
On a déjà parlé de notre relation avec le coach. C’était important pour moi de marquer, d’être décisif. C’est un petit clin d’oeil.

T’es-tu fixé un objectif de buts ?
Non. Comme je le répète souvent, mon rôle, c’est d’être décisif. Marquer ou faire marquer. J’ai fait les deux cet après-midi, donc je suis très heureux.