Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Le Gym s

Nantes 0-2 Nice

12 septembre 2021

Le Gym s'accroche puis se libère à Nantes

Après une trêve internationale intervenue au sortir d’un joli succès sur Bordeaux (4-0), l’OGC Nice retrouvait la Ligue 1 ce dimanche sur le terrain de Nantes. Dans une rencontre longtemps jouée sur un fil, le Gym a serré les dents en première période avant de trouver la faille dans le bloc jaune et vert en seconde par Dolberg (75') et Gouiri (80'). Les Niçois signent un troisième succès en quatre sorties en championnat (0-2).

S'ils ont brillé dans les deux surfaces en août, les Aiglons ont d'abord dû puiser dans des ressources défensives déjà affichées avant la trêve pour contenir des Nantais vitaminés par leurs ailiers Moses Simon et Osman Bukari. Organisés en 4-2-3-1, les locaux sont apparus en jambes sous le soleil de la Loire et ont formé un bloc difficile à contourner. Bousculé en première période, l’OGC Nice a peu à peu pris la mesure de son adversaire et affiché un visage plus joueur en seconde, avant de faire plier par deux fois Alban Lafont grâce à son duo de buteurs Kasper Dolberg (75') et Amine Gouiri (80').

Dès les premiers instants, les hommes d’Antoine Kombouaré posent le pied sur le ballon et font subir aux Aiglons un pressing haut et efficace. La paire du milieu Mario Lemina - Pablo Rosario est gênée à la relance et peine à trouver la doublette Amine Gouiri - Kasper Dolberg. Malgré la possession des Canaris, ce sont les Aiglons qui se créent la première situation. Melvin Bard se recentre et trouve Hicham Boudaoui dont la frappe fuit le cadre (5’). Derrière, les hommes de la Beaujoire s’installent dans le camp adverse et se créent plusieurs situations sur coups de pied arrêtés. Alors que le Gym ne parvient pas à profiter des pertes de balle pour lancer des offensives rapides, il tire parti d’un coup franc d’Amine Gouiri pour faire passer un frisson dans le dos de son adversaire. Le capitaine des Aiglons trouve le point de pénalty, où Mario Lemina smashe le ballon sur la barre nantaise (33’). Derrière, Nantes riposte et frappe également les montants par Randal Kolo Muani (45’). Avant l’international U21, Moses Simon fait lui trembler les filets extérieurs après un centre en cloche de Bukari.

Au retour du repos, les 22 mêmes acteurs retrouvent la pelouse nantaise, mais la physionomie du match évolue. Le Gym s'infiltre mieux dans les espaces et les duels penchent désormais en sa faveur. En conséquence, le groupe de Galtier, suspendu et assis en tribune pour cette rencontre, se procure plus de situations et les Nantais ont moins souvent l’occasion de visiter la surface de Benitez. Peu après l’heure de jeu, la meilleure situation est niçoise lorsque Boudaoui, trouvé par Dolberg, profite de la sortie de Lafont pour décaler Gouiri, bien repris par Jean-Charles Castelletto alors que le but s’ouvrait au numéro 11. Alors que Nantes se procure deux nouvelles situations et que Lemina doit sauver les Rouge et Noir sur sa ligne, Dolberg trouve lui le fond des filets sur sa reprise de la poitrine d'un centre limpide de Bard (75', 0-1). Dans la foulée, alors qu'Andy Delort vit ses premières secondes en rouge et noir, il se met tout de suite en évidence. Son une-deux avec Gouiri profite au numéro 11 qui inscrit, sous Lafont, son 20ème but niçois (80', 0-2). Le break fait, les Azuréens assurent les dernières minutes et sont même proches de voir Gouiri inscrire un nouveau but après un festival et un grand pont sur Corchia. 

Le Gym signe dans la Loire un troisième succès en quatre sorties et un quatrième clean sheet. Il recevra Monaco dimanche prochain (13h).

Le match en images :

À Nantes, stade de la Beaujoire,
FC Nantes 0-2 OGC Nice (mi-temps 0-0)

5e journée de L1 - 12/9/2021

Arbitre : Benoît Millot.

Buts : Dolberg (75') et Gouiri (80') pour Nice.

Avertissements : Girotto (31') et Fabio (51') à Nantes ; Boudaoui (33'), Lemina (65') et Dante (65) à Nice.

FC Nantes : Lafont (c.) - Corchia, Castelletto, Pallois, Fabio (Traoré, 87') - Bukari (Coulibaly, 79'), Girotto (Moutoussamy, 79'), Chirivella (Cyprien, 87'), Blas - Simon (Coco, 87'), Kolo Muani.

OGC Nice : Benitez - Daniliuc, Todibo, Dante (c.), Bard - Stengs (Delort, 78'), Lemina (Thuram, 78'), Rosario, Boudaoui (Kamara, 85') - Gouiri, Dolberg.