Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Galtier :  « Conserver nos principes de jeu contre Nantes »

Conf'

12 septembre 2021

Galtier : « Conserver nos principes de jeu contre Nantes »

En conférence de presse d'avant Nantes-Nice, Christophe Galtier s'est projeté sur la rencontre à la Beaujoire ce dimanche (17h). L'occasion aussi pour l'entraîneur azuréen de revenir sur les premières sorties réussies du Gym en Ligue 1 cette saison.

Coach, alors que décision a été prise de faire rejouer Nice - Marseille, sentez-vous l'impatience de votre groupe de rejouer ce match ?
Non, parce qu’on ne sait pas ni à quelle date, ni où sera rejoué ce match. Nous sommes dans la préparation de Nantes et je n'ai pas ressenti d'esprit de revanche ni l'envie de déjà vouloir rejouer ce match. On aura toujours le temps de parler de ce match-là au moment où la date sera fixée. Notre équipe fait un très bon début de championnat et on doit s’appuyer sur ce que nous faisons même si nous devons encore améliorer beaucoup de choses. Nous avons marqué 9 buts et encaissé 0. On doit être dans la continuité, les séances se passent bien même s’il y a eu la quinzaine internationale avec des joueurs absents, mais on a pu quand même travailler avec les uns et les autres sur des choses très précises.

Quel est votre regard sur l'équipe nantaise que vous allez affronter ce dimanche ?
J’ai vu les matchs du début de championnat de Nantes. C'est une équipe qui est vive, alerte et généreuse. La Beaujoire est un stade avec souvent beaucoup d'ambiance et des supporters qui peuvent amener à ce que leurs joueurs se surpassent. Face à Lyon (0-1 le 27 août), ça s'est joué à peu de choses. Il faudra que nous soyons très sérieux dans la capacité à bien défendre. Et garder en tête que nous sommes capables de marquer. Mais pour le faire et être performant, il faut que tout le monde défende ensemble et que nous conservions nos principes de jeu parce que Nantes a beaucoup de points forts, notamment sur les côtés. En attaque, tout dépend de qui va démarrer le match côté nantais - j’ai posé la question à Antoine ce matin (lire vendredi, ndlr) par texto - il n’a pas voulu me répondre (rires).

« Quand vous défendez bien, vous attaquez bien »

L'une des clés sera donc la solidité défensive alors que le Gym n'a toujours pas encaissé le moindre but cette saison...
La réalité, c’est que pour être bien classé et aller titiller le haut de tableau, il faut toujours bien défendre et ne pas prendre beaucoup de buts. Nous travaillons beaucoup dans ce sens-là depuis le début de la saison. Le fait de ne pas vouloir prendre de but doit être un réel état d’esprit. Ça ne peut pas seulement être celui de quatre défenseurs et un gardien, ça doit être celui d’un groupe. Non pas 11 joueurs, mais 22 ou 23. Ce n’est pas parce que vous êtes dans cet état d’esprit que vous êtes une équipe défensive. Quand vous défendez bien, vous attaquez bien.

Justement, votre équipe est l'une des meilleures attaques de Ligue 1 sur ce début de saison.
On marque beaucoup de buts parce que j’ai des joueurs de qualité, déjà. Il y a une volonté aussi. Je ne sais pas si nous sommes devenus plus rapidement prêts que nos adversaires. Mais, comme la plupart de mes collègues entraîneurs, j’étais inquiet avant le début de saison. La préparation et les matchs amicaux ont été difficiles. Le premier match en Ligue 1 aussi (0-0 contre Reims) et ensuite on a eu beaucoup de réussite à Lille (0-4), parce que pour inscrire 4 buts il faut aussi de la réussite. On a joué 75 minutes d'un certain niveau face à Marseille dans un match très agréable pour les deux équipes. Ensuite le groupe a su performer et être encore bon face à Bordeaux avec encore de la réussite. Il y a une volonté chez moi d’amener ici ce que nous faisions auparavant ailleurs. La difficulté, c'est de savoir le temps que ça va prendre et si les joueurs adhèrent. Je n’avais aucun doute sur cela. Finalement, ça a été difficile en pré-saison, je le répète, c’est actuellement assez intéressant sur le début de saison, il va falloir que ça continue.