Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Collecte : Quoi donner ? et où ? On vous dit tout

Restos du coeur

20 août 2021

Collecte : Quoi donner ? et où ? On vous dit tout

Ce dimanche, le derby entre Nice et Marseille à l’Allianz Riviera (dimanche 22 août à 20h45) sera l’occasion d’une nouvelle collecte de denrées en faveur des Restos du Cœur. À deux jours de ce choc à guichets fermés, il est encore temps de préparer votre participation à cet élan de solidarité de la famille rouge et noir en faisant vos tiroirs ou en vous faisant un saut à votre supermarché. Pour la bonne cause, avant de vibrer.

Le retour au stade le 8 août dernier a également marqué celui des points de collecte en faveur des Restos du Cœur aux abords de l’Allianz Riviera. Comme depuis 2018, plusieurs bénévoles ont récupéré des dizaines de kilos de denrées à l'occasion du match entre Nice et Reims lors de la première journée. Contre Marseille, la forte affluence attendue laisse augurer un nouvel élan de solidarité massif de la part des supporters rouge et noir.

Que pouvez-vous donner ?

À deux jours de la rencontre face aux Marseillais, il est encore temps de préparer votre participation à cette dynamique solidaire en vous rendant dans votre supermarché pour vous procurer denrées alimentaires (pâtes, riz, boîtes de conserve : haricots verts, plats préparés, fruits en sirop…, sucre, jus de fruits, huile) et produits hygiéniques (lingettes, gel douche, dentifrice…), ou de mettre de côté quelques réserves.

Où donner ?

L’OGC Nice installera quatre points de collecte aux pieds des escaliers sud, nord et ouest. Plusieurs bénévoles seront également présents au niveau du parking P0.

Depuis 2018

Des collectes alimentaires sont organisées en partenariat avec les Restos du Cœur en marge de toutes les rencontres disputées à domicile par le Gym depuis le début de la saison 2018/2019. À la fin de chaque sortie à domicile, plusieurs bénévoles des Restos du Cœur récupèrent auprès de toutes les buvettes du stade, plusieurs dizaines de kilos de denrées alimentaires non consommées qui sont ensuite redistribuées à des associations d’aide aux personnes en situation de précarité.