Accueil Site officiel de l'OGC Nice

10 août 2002 : l’autre Nice – Strasbourg

OGC Nice TV

13 mai 2021

10 août 2002 : l’autre Nice – Strasbourg

Nice – Strasbourg. L’affiche qui se profile (J37, dimanche à 21h) renverra toujours à un barrage historique, au Ray, à Milos et à Roby. Mais derrière ce rendez-vous, l’affiche héberge d’autres jolis souvenirs. Parmi eux figure un déclic survenu le 10 août 2002...

Après 5 années de purgatoire, le Gym signe son retour dans l’élite. L’été bat son plein dans la tourmente, la faute à une vraie-fausse relégation administrative. Mais suite à une bataille acharnée, le Conseil Fédéral donne finalement raison aux Aiglons, à leurs supporters et à toute une ville, qui retrouvent la D1. Après la justice, la fête qui devait enterrer pour de bon les mauvais souvenirs estivaux tourne au rendez-vous manqué. Face au Havre, lors de la 1ère journée, les Niçois déchantent et s'inclinent (1-2). 

Kaba en feu

Cette déconvenue ne douche pas l'enthousiasme des supporters. Lors de la 2ème journée, ils sont plus de 9000 à prendre place au Ray, guettant une réponse face aux Alsaciens. La réponse va bien venir, avec, en guise d’orateur, le grand Kaba Diawara. Arrivé à l’intersaison, déjà buteur lors de son premier match, l’attaquant claque un triplé retentissant. En 53 minutes, le match se plie, le Gym se détend et la rencontre, annoncée comme un combat, vire à la démonstration. Dans les arrêts de jeu, José Cobos, formé à Strasbourg, parachève le récital (4-0).

Ce succès fait office de déclic. Derrière, le groupe de Gernot Rohr construit une première moitié de saison sublime, tout en force, en rage, en contact, en joie et en points. Il termine la phase aller à la 2ème place, une unité derrière Marseille, avant de ralentir le rythme sur la phase retour.

Finalement, le Gym achève l'exercice 2002-03 à la 10ème position. Avec 21 journées passées sur le podium et une qualification pour la Coupe Intertoto en poche*.

Photo : Icon Sport

* Les Aiglons ont pris la place du RC Lens, repêché en Coupe de l'UEFA au bénéfice du Fair Play. Après avoir éliminé Orgryte (Suède), ils ont été battus par le Werder de Brême au 3e tour de qualification (0-0 au Ray, défaite 1-0 en Allemagne).