Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Claude-Maurice :  « Je sens que j

Avant Nice - Brest

8 mai 2021

Claude-Maurice : « Je sens que j'ai grandi »

Désigné Aiglon du mois pour la première fois par les supporters du Gym en avril, Alexis Claude-Maurice aborde les 3 dernières rencontres avec appétit et l’envie de poursuivre sa dynamique positive. Avant Nice-Brest (dimanche, 15h), le milieu de terrain niçois est revenu en conférence de presse sur sa forme du moment.

Buteur lors du large succès face à l’OM (3-0) en clôture du mois de mars, « ACM » a enchaîné en avril. Avec en point d’orgue, ce succès à la maison devant Montpellier (3-1) au cours duquel il se distingua sur les 3 réalisations niçoises. S'il reconnaît être « frustré de ne pas avoir commencé cette belle lancée plus tôt », l'Aiglon veut croquer dans les 3 dernières rencontres de l'exercice et se projete déjà sur la suite avec une promesse : « C’est sûr que le meilleur Claude-Maurice est à venir ».

Alors qu’il dispute sa deuxième année en rouge et noir, le numéro 10 remonte le fil de sa saison et s’arrête sur une période : « À partir de janvier, je me suis senti beaucoup mieux, plus libéré et ça se ressent sur le terrain ». Un changement qu’il explique par son positionnement : « Avec le coach, on m’a fixé à un poste, j’étais d’accord avec cela et ça a très bien marché. J’étais moins "baladé" et ça m’a aidé. » Un constat qui fait écho aux propos tenus par Adrian Ursea au sortir du succès sur le MHSC*.

Une position et des responsabilités dans le cœur du jeu qui interviennent après plusieurs mois difficiles et des performances en-deçà des ambitions de l'ancien Merlu qui ne cherche aucune excuse : « Tout dépend de moi, c’est sûr qu’on a besoin d’être recardé et dirigé mais je suis le premier acteur. J’ai toujours eu confiance en moi, même quand ça ne marchait pas vraiment. Je suis passé par des moments de très grosse frustration voire d’énervement contre moi-même. J’ai appris de ces passages là. Même si ça ne fait pas plaisir à vivre, avec du recul je sens que j’ai grandi. »

Attiré par le jeu, celui qui a découvert l’équipe de France Espoirs à l’occasion des phases de poules de l’Euro se plaît au Gym, un club avec lequel il partage la même philosophie : « J’ai été formé dans le cadre de Lorient, on réfléchit sur le jeu, ça m’a aidé et je sais que ça continuera à m’aider jusqu’à la fin de ma carrière. J’ai aussi choisi le projet de Nice pour cela. »

M.S.

* Le 25 avril dernier, le technicien déclarait : « C’est un travail qu’on a commencé il y a pas mal de temps avec lui, en le rassurant et en le fixant sur un poste. Je ne voulais plus le changer de position. À partir de là, on a insisté et fait ressentir la confiance de tout le monde. Le reste lui appartient avec ses qualités. »