Accueil Site officiel de l'OGC Nice

75 ans de voyages à Nantes retracés en 3 dates

Historique

1 avril 2021

75 ans de voyages à Nantes retracés en 3 dates

Peu importe les époques et les compétitions, un déplacement à Nantes reste toujours un piège pour les Aiglons. Depuis leur création, en 1904, les hommes de la Côte ne se sont imposés que 8 fois en Loire Atlantique. On rembobine.

29 mars 1946, premier voyage et premier succès

Le premier voyage des Aiglons à Nantes nous propulse dans l’après-guerre. Le 29 septembre 1946, le Gym se déplace au stade Malakoff, l’ancienne demeure des Canaris. Nous disputons la 8ème journée de 2ème division et c’est un homme du cru qui forcera la décision. Né à Nice, François Fassone inscrit l’unique but de la rencontre peu après l’heure de jeu (65’). Et lance de la plus belle des manières un long et difficile affrontement...

En 77 matchs sous la tunique rouge et noir, Fassone, pour l’anecdote, fait trembler les filets à 22 reprises.

11 mars 1972, premièr duel en Coupe de France

Il faut patienter 26 ans pour que les Rouge et Noir s’imposent de nouveau à Nantes. Et ce deuxième succès se conquiert en Coupe de France, lors du premier duel entre les deux formations dans cette compétition. Cette fois, le stade de Malakoff porte le nom de Marcel Saupin, président nantais qui s’est éteint en 1963, 6 mois avant avant la montée du club dans l’élite. L’élite où figurent désormais deux clubs qui ont bien grandi.

Depuis son premier succès au bord de l’Atlantique, le Gym a glané 4 titres de champion de France (1951, 1952, 1956, 1959) et le FCN deux (1965 et 1966).

Ce 11 mars 1972, José Arribas prend place sur le banc local, Jean Snella sur celui des Aiglons, conduits par l’immense Leïf Eriksson. Les hommes du Comté finissent par faire la différence à deux minutes de la fin du temps réglementaire, sur une réalisation signée Hervé Revelli (88’). Ils assureront l’essentiel 4 jours plus tard, au Ray, lors de la 2ème manche de ce 8ème de finale (0-0 le 15 mars 1972)

Les Azuréens se feront sortir de la compétition en quart par Marseille, futur vainqueur de l’épreuve.

19 décembre 1987 : premier succès niçois en D1 !

Pour décrocher leur première victoire à Nantes en 1ère Division, les Niçois doivent patienter jusqu’au 19 décembre 1987. Soit plus de 15 ans après leur dernière victoire (en Coupe de France) et 24 ans après le premier duel des deux institutions au plus haut niveau hexagonal.

Cette fois, les Canaris évoluent à la Beaujoire, enceinte dans laquelle ils se sont établis en 1984. Les débats se tiennent en soirée, 15043 spectateurs y assistent. Et comme ceux l’ayant précédé, ce succès s’arrache sur le plus petit des écarts, grâce à un but du regretté René Marsiglia.

Le Gym, coaché par Nenad Bjekovic, bouclera la saison à la 16ème position, Nantes à la 10ème.

Il refera le « coup de la Beaujoire » la saison suivante, grâce à un but de Roger Ricort.

Depuis, les Azuréens se sont déplacés 18 fois à Nantes dans le championnat de D1. En donnant un peu de relief à leur historique, puisqu’ils sont revenus à 3 reprises avec le plein de points, lors des exercices 2004-05 (J17, 1-0), 2017-18 (J17, 2-1) et 2018-19 (J7, 2-1).

3 reprises auxquelles il faut ajouter un autre succès, lors de la Coupe de France 2014. Actuel adjoint d’Adrian Ursea, Didier Digard avait alors mis les siens sur la voie, en ouvrant le score de 50 mètres.

L’autre réalisation de ce 32ème de finale avait été inscrite par Tintin Brüls (2-0).

C.D.
Source (Michel Oreggia)