Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Ce 7 mars 2020...

Club

7 mars 2021

Ce 7 mars 2020...

Il y a un an, jour pour jour, le Gym renversa Monaco dans les ultimes secondes d’un derby haletant. 21 000 supporters s’étaient donné rendez-vous à l’Allianz Riviera. L’ASM croqua dans les Aiglons pendant une mi-temps, mise sur la voie du succès par Ben Yedder. Dolberg, en pleine ascension, endossa la cape de super-héros pour enflammer la capitale du Comté. D’abord de la tête, sur un caviar d’Ounas, puis de l’extérieur, sur un ballon de Wagué. 

Ces deux coups de maître du Danois valurent bien plus que 3 points, et ce fut la crise sanitaire qui leur offrit ce relief inattendu. 



 
Depuis ce 7 mars 2020, une année s’est écoulée. Stoppé, le football a repris, au contraire de la fête. Sans que l’on observe cette soirée avec envie, un peu de nostalgie, voire un brin d’amitié avec notre voisin battu, avec qui nous l’avons partagée. Depuis les cris, la liesse et le feu, le Gym a terminé 5ème d’un championnat interrompu à l’issue de la 28ème journée. Qualifié pour une Europa League à côté de laquelle il est passé sans feu, sans liesse et sans cri.

Depuis ce 7 mars 2020, les hommes ont changé, d’un côté comme de l’autre. Les dynamiques aussi. Quatrième de L1 après 28 journées, Monaco a remporté les deux confrontations disputées en championnat, sans qu’il n’y ait rien à y redire. Les Rouge et Noir, 11èmes suite à une période compliquée, ont redressé la barre et désirent enchaîner dans la dernière ligne droite.

Un an après, nous sommes à la veille du dernier derby de la saison 2020-21. Celui-ci sera un 16ème de finale. Cette fois, l’Allianz Riviera sera vide, comme elle l’est depuis quasiment un an. Tous les Niçois seront devant leur écran, espérant que leur club démarre une aventure en Coupe de France qui puisse avoir la même issue que celle d’il y a 24 ans.

Certains que nous n’observerons pas ce 7 mars 2021 avec envie, amitié ou nostalgie. Mais portés par une promesse sportive et l’espoir de se retrouver, enfin, pour ne plus penser à cette année écoulée.

Le grand format de la rencontre