Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Une défaite frustrante pour le Gym à Paris

Paris 2-1 Nice

13 février 2021

Une défaite frustrante pour le Gym à Paris

Ce samedi, l’OGC Nice s’est incliné au Parc des Princes face au Paris Saint-Germain dans le cadre de la 25ème journée de Ligue 1 (1-2).

Quel samedi frustrant pour les Aiglons ! Dans un Parc des Princes glacé, ils affichèrent un superbe visage, poussèrent le PSG dans ses retranchements, attaquèrent avec allant, défendirent avec solidarité. Mais face au dernier finaliste de la Ligue des Champions, malgré leur prestation, les hommes de la Côte s'inclinèrent finalement, piqués par le réalisme adverse et par une équipe qui transforma sa meilleure opportunité du second acte en 3 points, à un quart d'heure du terme. 

Que retenir alors d'une telle après-midi. La cohérence et la continuité, d'abord, car Adrian Ursea aligna le onze victorieux d’Angers une semaine plus tôt. Avec un plan de jeu en 4-3-3 pour la quatrième rencontre successive, une charnière Saliba – Todibo, Pelmard à droite de la défense, Kamara en arrière gauche, et Boudaoui en milieu défensif.

L'esprit et la grinta, ensuite. Menés après une première période sérieuse mais timide, après un but de Draxler consécutif à un centre de Kehrer taclé sur le poteau par Icardi (1-0, 22'), les Rouge et Noir refusèrent la fatalité qui peut parfois frapper les visiteurs de la capitale. 

Gouiri touche la barre à l'heure de jeu 

Dès le retour des vestiaires, le groupe rouge et noir partit à l'abordage. Bien campé sur sa charnière, il misa sur le duo Rony Lopes - Alexis Claude-Maurice pour déstabiliser le bloc adverse, et s'en remit à un tour de magie du Portugais pour égaliser. Après avoir intercepté une relance de Marquinhos, le joueur prêté par Séville, double buteur à Nîmes dans la semaine, s'en alla défier Kimpembe. Avec malice, il partit sur son droit quand son adversaire l'attendit sur son gauche, et démonta la cage de Navas (1-1, 50'). 

Enfin, à l'heure des comptes, l'on pourrait également retenir l'envie et les ambitions d'un collecif galvanisé par cette égalisation. L'envie de secouer le champion de France en titre avec l'ambition de jouer pour gagner, en prenant des risques plutôt qu'en choisissant de "mettre le bus devant ses bois". 

Les Niçois se procurèrent un sac d'opportunités (à consulter ici), mais la plus grosse d'entre elles fut à mettre à l'actif de Gouiri. Parfaitement lancé par Myziane, suite à un contre éclair joué à 4 contre 2, le n°11 frappa en une touche du gauche, en plein coeur de la surface, mais son essai se brisa sur la barre de Navas (61). Un quart d'heure plus tard, malgré de nouvelles occasions (signées Rony Lopes et Hicham Boudaoui), Paris prit l'avantage sur un mouvement d'école. Mbappé chercha Icardi au deuxième poteau, l'Argentin remisa en une touche, et Kean plia le match de la tête (2-1, 76'). 

Derrière, les Aiglons poussèrent, sans succès.

Ils devront mettre les mêmes ingrédients à Marseille ce mercredi pour espérer reprendre leur marche en avant comptable. Le meilleur moyen de donner un écho à leur performance du soir. 

le match en images

Jean-Clair Todibo

Amine Gouiri

Le but de Rony Lopes

La frappe sur la barre d'Amine Gouiri

A Paris, Parc des Princes,
Paris Saint-Germain 2-1 OGC Nice (mi-temps 1-0)

25ème journée de L1 - 13/02/2021

Arbitre : Jérémie Pignard

Buts : Draxler (22'), Kean (76') pour Paris ; Rony Lopes (50') pour Nice

Avertissements : Mbappe (87'), Herrera (89') pour Paris.

Paris Saint-Germain : Navas, Kurzawa (Sarabia, 77'), Kimpembe, Marquinhos (c.), Kehrer, Gueye, Paredes (Danilo, 83'), Draxler (Bakker, 77'), Mbappé, Kean (Herrera, 83'), Icardi.

OGC Nice : Benitez, Kamara, Saliba, Todibo, Pelmard, Boudaoui, Lees-Melou (c.), Claude-Maurice, Rony Lopes, Gouiri, Myziane.