Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Points, style de jeu, Ganago... Lens en 3 questions

Adversaire

22 janvier 2021

Points, style de jeu, Ganago... Lens en 3 questions

Battu en ouverture de la saison à l’Allianz Riviera pour son retour dans l’élite (2-1 le 23 août dernier), le RC Lens a depuis repris ses marques dans un championnat qu’il connaît bien (58 saisons dans l'élite). Victorieux à Marseille lors de sa dernière sortie, c’est un promu ambitieux qui s’apprête à accueillir l’OGC Nice dans le cadre de la 21e journée de Ligue 1 ce samedi (coup d’envoi à 17h). Présentations en 3 questions.

Sportivement, où en est le RC Lens ?

Nombreux sont les chiffres qui permettent de souligner la belle saison que réalisent les hommes de Franck Haise, 7es avec 31 unités (8 de plus que le Gym qui compte une rencontre de plus à jouer).

Après avoir remis leurs compteurs à jour à Marseille cette semaine (0-1), les Artésiens affichent un total de points qu’ils n’avaient plus atteint à ce stade de la compétition depuis l’exercice 2006/07. En outre, avec 30 buts inscrits, le club sang et or est le second promu le plus efficace au 21e siècle (derrière Monaco, 32 en 2013/14).

Avec une moyenne de 1,55 points/match depuis août dernier, le RCL est même le meilleur promu des 5 grands championnats européens cette saison ! Et le seul à compter une différence de buts positive (+1).

Comment jouent les Lensois ?

Depuis sa remontée dans l’élite, l’ambitieux promu s'organise autour d'un 3-4-1-2 qui colle à ses qualités. La formation nordiste repose d’abord sur une solide base arrière, généralement composée de 3 des 4 éléments que sont Badé (indisponible contre Nice), Gradit, Medina et Fortes.

Dans les derniers mètres, la menace lensoise a plusieurs visages. Grâce à l'activité de deux « pistons » dans ses couloirs (Haïdara, Boura, Clauss, Michelin), la capacité de ses milieux (Fofana, Doucouré, Cahuzac) à casser des lignes par la passe ou la course et le rôle d'électron libre de Kakuta, le RCL sait se montrer dangereux. En quadrillant intelligemment l'ensemble du terrain, en ressortant rapidement et justement les ballons et en exécutant un pressing efficace, le RCL s'est imposé comme l'une des équipes les plus séduisantes de la saison.

Comment va Ignatius Ganago, l’ancien Aiglon ?

Ignatius Ganago est le seul lensois à être passé par les rangs niçois. Après avoir porté le maillot rouge et noir à 62 reprises, il a rejoint le Pas-de-Calais l’été dernier. Sous les ordres de Franck Haise, l’attaquant a trouvé de la régularité et de l’efficacité.

Utilisé lors de 17 des 20 premières rencontres de la saison, l’international camerounais a scoré à 5 reprises et offert 2 passes décisives, faisant de lui le troisième homme le plus décisif du groupe derrière Gaël Kakuta (8 réalisations, 4 assists) et Florian Sotoca (5 buts, 3 passes).

Photos : IconSport