Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Barre des 10 buts : à quelle vitesse avance Gouiri ?

Historique

14 janvier 2021

Barre des 10 buts : à quelle vitesse avance Gouiri ?

Samedi dernier, au stade Saint-Symphorien, Amine Gouiri a inscrit son 10ème but en 22 rencontres à l’OGC Nice, toutes compétitions confondues. Depuis 10 ans, deux attaquants niçois ont franchi cette barre plus rapidement que le n°11...

Gouiri dans le top 3

Le premier d’entre eux se nomme Mario Balotelli. L’Italien lança son aventure rouge et noir par un doublé face à Marseille (le 11 septembre 2016). Le 18 décembre 2016, face à Dijon, ce fut également un doublé qui lui permit d’atteindre la barre des 10 buts… en seulement 13 matchs. Une rapidité d'exécution rarement égalée ou dépassée en 116 ans d'histoire*. 


Derrière Balotelli, Cvitanich. Dario le magnifique, présenté au public le jour d’une déconvenue amicale contre Fulham, vite adopté et très vite adoré. Après avoir découvert le championnat hexagonal le 2 septembre 2012 à Bordeaux, l'Argentin laissa éclater sa 10ème joie le 11 décembre de la même année, au Ray, face à Rennes, au bout de 15 rencontres. Le temps pour un renard de se muer en chouchou…


Il en a fallu 7 de plus à Amine Gouiri pour atteindre le cap du 10. Entre son arrivée chez les Aiglons et son pénalty à Metz, 22 rencontres officielles (en L1 et en Europa League) se sont déroulées. 


Ce quinté de tête est complété par Hatem Ben Arfa. Auteur d’une saison 2015-16 stratosphérique, le meneur de jeu "attendit" 24 matchs pour claquer 10 pions. Une performance qu'il valida le 15 janvier 2016, contre Angers. 


Enfin Kasper Dolberg, de retour à la compétition à Metz, fit trembler les filets pour la 10ème fois lors de son 26ème match niçois. Il atteignit ce cap et le dépassa le même jour : le 7 mars 2020. Date d’un doublé ô combien important contre Monaco...

 

Quid du 3ème millénaire ? 

Depuis le début du 3ème millénaire, certains buteurs peuvent tenir une place de choix dans ce classement. Avec ses courses folles, son sang-froid et ses ailes, Poussin Meslin, comme Amine Gouiri, attendit 22 matchs pour célébrer son 10ème "goal", lors d'un exercice 2001-02 que les Aiglons effectuèrent en deuxième division.

Entré avec fracas dans le paysage azuréen, avec un but contre le Havre et un triplé contre Strasbourg en deux journées, Kaba Diawara arriva à ce total le 15 janvier 2003, contre Montpellier, après 24 combats.


L’actuel entraîneur adjoint des U19 et des attaquants du centre niçois, Marama Vahirua, mit pour sa part 10 buts en 26 matchs. En alliant le beau à l'efficace, ailes aux pieds et pagaie en main. 


Loïc Rémy (27), Carlos Eduardo (27) et Valère Germain (29) sont les trois autres joueurs du 3ème millénaire à avoir réussi cette performance en moins de 30 sorties avec le maillot rouge et noir.


A noter que le Brésilien, relayeur replacé en 10 à son arrivée dans le Comté, surfa pleinement sur un quintuplé l'ayant fait entrer dans les annales de la L1, le 26 octobre 2014 à Guingamp. Quintuplé qui lui valut la note de 10/10 dans l'Equipe...

 

Plongeon dans l'Histoire 

Voici les hommes qui ont franchi le plus rapidement la barre des 10 buts avec le maillot rouge et noir. 

En 10 matchs : FONTAINE (D1 en 1953/54)
En 11 matchs : Joaquim VALLE (D2 en 1938/39)
En 12 matchs : ARGHIRUDIS (D2 en 1969/70) et LANGERS (D1 en 1989/90)
En 13 matchs : COURTEAUX (D1 en 1950/51), MOLITOR (D1 en 1973/74), VAN DIJK (D1 en1972/73), BALOTELLI (L1 en 2016/17).
En 15 matchs : ALCAZAR (D2 en 1937/38), DOMINGUEZ (D2 en 1984/85) et CVITANICH (L1 en 2012/13).
En 16 matchs : REVELLI (D1 en 1971/72)
En 17 matchs : BARROU (D1 en 1956/57)
En 18 matchs : CARRE (D2 en 1947/48) et UJLAKi (D1 en 1953/54)
En 19 matchs : BENGTSSON (D1 en 1950/51)

 

LE CLIP DE SES 6 PREMIERS MOIS

Constantin Djivas
Statistiques : Michel Oreggia