Accueil Site officiel de l'OGC Nice

2 février : premier frisson

2020 en 10 dates

27 décembre 2020

2 février : premier frisson

Qui aurait pu miser sur ça au moment où 2019 tira sa révérence ? Sur 366 jours cabossés, saccadés, à tel point déroutants qu’ils en vinrent à remettre en question la marche même de la société et la place que le football occupe en son sein. Avant de passer à autre chose, en guettant le retour à une norme oubliée, retour sur les 10 dates marquantes de l'année 2020 de l’OGC Nice.

Le 2 février, les Aiglons reçoivent Lyon, à l’occasion de la 22ème journée de L1. Lyon, resté à Nice après avoir sorti le Gym de la Coupe de France, 3 jours plus tôt (1-2), face à qui rien n’est jamais simple, ni linéaire, ni froid. La rencontre s’emballe rapidement, pour le plus grand bonheur des 23 553 supporters venus à l’Allianz Riviera. Marçal accroche Boudaoui, ce qui lui vaut un carton rouge (22’). A 11 contre 10, Nice pousse, puis ouvre la marque par Kasper Dolberg, sur un ballon repoussé que personne n’a suivi à part lui. Malgré son infériorité numérique, l’OL recolle, avant que le vice et le métier de Marcelo ne fassent expulser Ounas avant la pause, pour installer un statu quo complet. 

La deuxième période se joue à 10 contre 10. Les espaces s’ouvrent, les schémas s’estompent, les tripes se sortent et, à ce petit jeu, les Niçois sont là. Sur un mouvement d’école, le ballon transite de la gauche vers la droite, après un point de fixation dans l’axe du jeu, et termine dans la boite, fouetté par Boudaoui. Dolberg, cheveux aux vents, conclut, lancé. Précieux, le Danois fait lever l’Allianz et plier les Gones.