Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Les 20 buts du Gym passés au crible

Stats'

13 novembre 2020

Les 20 buts du Gym passés au crible

Les Aiglons ont inscrit 20 buts toutes compétitions confondues depuis le début de l’exercice 2020/21. Alors que le groupe rouge et noir fait une pause pendant la trêve internationale, OGCNICE.com passe au crible les 20 premières réalisations de la saison, œuvres de 10 buteurs différents.

Un équilibre et un temps fort

Les Aiglons ont autant trouvé la faille en première qu'en seconde période cette saison. 10 fois avant la pause, 10 fois au retour des vestiaires pour un bilan parfaitement équilibré.

 

Les chiffes azuréens mettent tout de même en évidence un temps fort au cœur de la première mi-temps. Les Rouge et Noir ont marqué à 6 reprises entre les minutes 16 et 30 d'une partie.

Pied droit, pied fort, Dante forte tête

Sur les 20 buts inscrits, 14 l’ont été du pied droit. Un chiffre auquel a grandement contribué Amine Gouiri, meilleur réalisateur niçois et dont les 6 buts sont tous partis de son pied fort.

4 autres réalisations l’ont été du pied gauche. Elles sont l’oeuvre de Thuram contre Nantes (2-1, J6 de L1), Lees-Melou à Saint-Étienne (1-3, J7 de L1), Rony Lopes à Angers (0-3, J9 de L1) et Dan Ndoye à Prague (3-2, J3 de Ligue Europa).

Enfin, les 2 buts de Dante cette saison l’ont été de la tête, à Montpellier (3-1, J3 de L1) et contre Nantes (2-1, J6 de L1). Le Brésilien est le seul azuréen à avoir marqué de cette façon en 2020/21.

Tous dans la surface

La totalité des 20 buts niçois ont été inscrits depuis l'intérieur des 16m50 adverses. 2 l’ont été aux limites : celui de « PLM » à Saint-Étienne et de Gouiri sur la pelouse de Leverkusen (6-2, J1 de Ligue Europa).

Buteurs à 15 reprises en Ligue 1 et 5 en Ligue Europa, les joueurs du Comté, qui se sont plus souvent déplacés qu’ils n’ont reçu, ont logiquement plus marqué à l’extérieur (13) qu’à domicile (7). Enfin, 10 Aiglons ont fait figurer leur nom sur le tableau des scores cette saison : Gouiri (6 buts), Dolberg, Lees-Melou (3), Dante (2), Myziane, Ndoye, Claude-Maurice, Thuram, Boudaoui et Rony Lopes (1).

M.S.