Accueil Site officiel de l'OGC Nice

3 questions à... Dante

Ligue Europa

22 octobre 2020

3 questions à... Dante

Le capitaine Dante a répondu aux questions de la presse ce mercredi après-midi, à la veille de l'entrée en lice du Gym à Leverkusen, en phase de poules de la Ligue Europa (J1, 18h55).

Dante, tu étais de la dernière campagne européenne de l'OGC Nice en 2017/18. Qu’est ce qui a changé au club depuis ?
Le club a changé par rapport à son exigence dans cette compétition. En 2017/18 on était tous contents d’être là et aujourd’hui on a envie de passer les poules. On sent que tout le club est concerné. On met tout de notre côté pour réussir et c’est clair que le groupe est excité de jouer une compétition comme la Ligue Europa. On a travaillé dur pendant un an pour cela et on espère prendre cette adrénaline jeudi soir sur le terrain et faire un grand match. Aujourd’hui le club a l’envie de progresser et de bien faire dans toutes les compétitions et on est mieux armés qu’auparavant.

Tu as l'expérience des coupes d'Europe (70 matchs), quel est le secret pour jouer tous les 3 jours tout en étant performant ?
La première chose c'est de se concentrer à 100% sur le match qui arrive et de ne pas le jouer avant, ça te permet de dépenser moins d'énergie. Il faut aussi que tous les joueurs se sentent concernés, y compris ceux qui jouent un peu moins parce qu'on va avoir besoin de tout le monde. On doit être aussi très professionnel en ce qui concerne la récupération pour être en forme pour jouer 2 matchs par semaine. C'est ce qui va nous donner les moyens de jouer sur tous les tableaux cette saison.

Tu as passé 7 ans en Allemagne et tu connais bien le Bayer Leverkusen, quel est ton avis sur cet adversaire ?
Quand j’ai vu le tirage j’ai souri et ça m’a fait plaisir. J’ai passé 7 ans en Allemagne, avec pas mal de succès donc je suis content d’être ici même si c’est dommage qu’il n’y ait pas de spectateurs. Le Bayer est une équipe très jeune, très rapide et très forte en contre-attaque. Ils ont aussi des joueurs très forts derrière, notamment les frères Bender et Tah et un bon entraîneur avec Peter Bosz. Ça sera difficile et on devra être très concentré si on veut prendre des points.