Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Lou Gim, relèu d’iniciativa #3

Covid-19

17 mai 2020

Lou Gim, relèu d’iniciativa #3

De nombreuses initiatives ont vu le jour au sein de la communauté niçoise qui a redoublé d’inventivité durant la période de confinement et dont le Gym s’est fait l’écho. Une période également propice pour renforcer notre lien avec l’identité niçoise, sa langue, sa culture. Ainsi, l’association « Nissart Per Tougiou » a multiplié les actions en ce sens au cours des dernières semaines écoulées.

SE RéUNIR AUTOUR DE « NISSA LA BELLA »

A l’initiative du groupe de chanteurs de l’association, « Li bramaire de la countea », les membres de « Nissart Per Tougiou » se sont retrouvés afin de chanter « Nissa la Bella » depuis chez eux et communier tous ensemble autour de notre hymne en cette période si particulière.

Le résultat est probant et rappelle ainsi que notre patrimoine concerne toutes les générations. 

 

APPRENDRE LE « NISSART » PENDANT LE CONFINEMENT

« Doc Tiblon » alias Sylvain Casagrande est l’un des professeurs universitaires de niçois de l’association. Afin de garder le lien avec ses « escoulan » (élèves) pendant le confinement, il a lancé le programme « Sten a maioun per emparà lou nissart » (Reste à la maison pour apprendre le niçois) pour lequel il a réalisé une vingtaine de cours de niçois en vidéo.

Victime de son succès, son public s’est grandement élargi, tandis que les enfants de l’association « Nissa Per Tougiou » se sont lancés dans la réalisation de leurs propres vidéos pour enseigner le vocabulaire niçois. Elles ont été ajoutées au fur et à mesure sur la chaîne du « Doc Tiblon » qui compte aujourd’hui une quarantaine de vidéos en ligne.

 

NISSART PER TOUGIOU

L’association « Nissart Per Tougiou » a pour but de rassembler les niçois de naissance et de cœur autour de la défense et la promotion de la culture vivante locale. Créée en 1997 sous l’impulsion de Jean-François Marro, elle redynamise depuis plus de 20 ans  un art de vivre et une identité à travers son patrimoine festif et artistique.

L’association fédère, et permet à ses membres de se réapproprier l’Histoire et la langue du pays (à travers des sorties, des visites, des cours), et de proclamer haut et fort leur identité. Elle devient un soutien pour de nombreux projets, et se lance également dans la promotion à grande échelle de la culture musicale, en produisant des disques, et en organisant des festivals.

Depuis 2011, elle met à disposition durant l’année entière « la maison culturelle niçoise », aussi appelée  « lou Trident ». Il s’agit de plus de 250m² de locaux qui accueillent de nombreux cours de diverses disciplines (« nissart », chant, danse, cuisine, dessin …) ainsi que des manifestations et des événements (concerts, conférences, tournois, baleti, repas, représentations théâtrales…). Ce bâtiment loge également une bibliothèque régionale appelée "La cambra de curtura", ainsi qu’un magasin de créations originales de l'association (tee-shirt et accessoires) et accueille une semaine sur deux un marché de produits culinaires locaux.

Les horaires et activités proposées sont adaptés à un public d’actifs. Aujourd’hui, plus de 400 adhérents bénéficient gratuitement de ce lieu de découvertes, de rencontres et d’échanges.

Contact :

ASSOCIATION NISSART PER TOUGIOU (Maioun Curturala dou Trident)
14 avenue du Trident
06300 NICE

Téléphone : 04 93 26 91 14
Mail : npt@nissart-per-tougiou.com
Site internet - Page Facebook