Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Désignez votre Aiglon Crédit Agricole de la saison

Supporters

12 mai 2020

Désignez votre Aiglon Crédit Agricole de la saison

Le coup de sifflet final de la saison 2019/20 a été donné, et il est maintenant l’heure pour les amoureux du Gym de décerner le titre d’Aiglon Crédit Agricole de la saison. Sur la ligne de départ on retrouve ceux ayant été désignés Aiglon du mois au cours de l'exercice écoulé. Ils sont 4 : Kasper Dolberg, Pierre Lees-Melou, Wylan Cyprien et Walter Benitez.

Un homme se détache. Dernier buteur de l’OGC Nice, Kasper Dolberg offrait la victoire dans le derby de la Côte d’Azur le 7 mars dernier (2-1) et, sans le savoir, la 5ème place finale aux siens. Auteur d’un doublé ce soir-là, l’international danois concluait sa première saison dans l’élite du football français avec 11 buts. Le meilleur buteur du Gym a été désigné à 3 reprises Aiglons du mois : en septembre, novembre et février. Aucun autre Rouge et Noir ne fait mieux.

Derrière l’ancien de l’Ajax, Pierre Lees-Melou fait aussi figure de sérieux candidat. Indéboulonnable dans l’entrejeu azuréen (25 titularisations en L1), il a pris une nouvelle dimension en 2019/20. Avant l’arrêt du championnat, « PLM » avait même d'ores et déjà égalé sa meilleure saison statistique en L1 avec 5 buts et 6 passes décisives. Par sa constance, son abattage et ses chiffres, l’infatigable milieu a grandement contribué à la 5ème place et été élu meilleur Aiglon lors des mois de décembre et janvier.

Enfin, Wylan Cyprien et Walter Benitez ont tous deux reçu cette distinction à une reprise.

Le milieu de terrain a été le premier Aiglon à la recevoir, dès le mois d'août. L’ancien de Lens a idéalement lancé l'exercice de l’OGC Nice version 2019/20 en brillant lors des premières sorties (3 réalisations et 2 assists lors des 4 premières journées). Indisponible lors des plus récentes rencontres du club, Wylan Cyprien a été utilisé à 20 reprises en L1 et réussi 7 buts et 3 passes décisives.

Walter Benitez a lui recueilli les suffrages du public niçois au terme d’un mois d’octobre difficile pour le groupe de Patrick Vieira. Étincelant, l'ex de Quilmes a alors su maintenir son équipe à flots et a notamment marqué les esprits face au PSG avec une triple parade impressionante (1-4). Au-delà, le gardien a une nouvelle fois démontré sa constance et son aptitude à être décisif lors de 26 des 28 rencontres du Gym.