Accueil Site officiel de l'OGC Nice

« Le Fonds de Dotation doit œuvrer plus que jamais »

Covid-19

17 avril 2020

« Le Fonds de Dotation doit œuvrer plus que jamais »

Interrogée par NewsTank et Ecofoot.fr, Virginie Rossetti, Directrice de la Communication et de la Marque, fait le point sur l’engagement du Club dans la lutte contre le Coronavirus. Un combat collectif qui mêle les bonnes volontés de toute la famille OGC Nice. Morceaux choisis.

​Depuis le début de crise sanitaire, le Gym a orienté son pouvoir d’action dans la lutte contre le Covid19. Et ce malgré le confinement. « Aujourd’hui, nous n’avons malheureusement plus la possibilité d’être actifs physiquement sur le terrain et c’est ainsi beaucoup plus compliqué mais cela ne signifie en aucun cas que nous sommes à l’arrêt, bien au contraire. Le Fonds de Dotation doit œuvrer plus que jamais pour venir en aide à toutes les personnes qui se trouvent en première ligne », appuie Virginie Rossetti, Directrice de la Communication et de la Marque.

Avec en ligne de mire de travailler efficacement avec tous ceux qui luttent chaque jour : « C’est l’organisation mise en place depuis de nombreuses années, et la proximité tissée de longue date avec les acteurs du secteur caritatif et social qui nous le permet. Nous allons à la rencontre de tous les acteurs sociaux de notre territoire, afin d’avoir une connaissance parfaite de leurs besoins immédiats. Nous avons pris le parti d’adopter une démarche hyper pragmatique : plutôt que de faire des dons, nous souhaitons répondre aux besoins de ces acteurs en mettant en place une offre immédiate. »

Concrètement, comment et à qui bénéficie ce soutien ? « Il est naturel d’aider les personnels des hôpitaux car ils sont en toute première ligne face à la pandémie. Cependant, nous nous devons de ne pas oublier tous ceux qui œuvrent quotidiennement en faveur de ceux dans le besoin.  Des autres associations locales beaucoup moins médiatisées et donc moins audibles. Grâce à ce contact au long cours, nous pouvons nous adapter efficacement et rapidement à leurs besoins et leur fournir ce dont ils ont besoin comme des denrées alimentaires ou des kits d’hygiène. Il s’agit encore une fois d’être pragmatique afin que la chaine de distribution aille le plus vite possible. C’est ce qui nous importe le plus aujourd’hui.  Nous avons donc muni, grâce à un don de notre coach,  250 patients des quatre structures publiques de Nice d’une tablette numérique chacun. Cela leur permettra d’échanger avec leurs familles à tout moment et d'apaiser ce sentiment insupportable de solitude ».

Une dotation de tablettes numériques est également parvenue au Centre Lacassagne, et dont vont bénéficier également « des familles modestes qui n’ont aujourd’hui pas les moyens sans ce matériel de donner accès aux programmes scolaires à leurs enfants. » 


Cet engagement est largement soutenu par toute la famille OGC Nice : « Tout le monde se mobilise et participe à nos actions.  Dirigeants, staff, joueurs à l’instar d’Alexis Claude-Maurice, salariés abondent aussi au Fonds de Dotation car ils connaissent son champ d’action et savent que leur argent sera bien utilisé. Sans oublier partenaires et supporters, présents à nos côtés. Chaque euro collecté durant cette période sera affecté à cette cause et réinvesti dans des actions concrètes en faveur de toutes les personnes engagées en première ligne contre le COVID-19 ».

Ce à quoi INEOS, propriétaire du Club apporte sa contribution : « Le club est très fier de son propriétaire qui lui aussi a immédiatement joué la carte de la réactivité et du pragmatisme. L’action d’INEOS qui a été de construire 3, bientôt 4 unités de production en quelques jours avec un objectif de pourvoir les hôpitaux de millions de flacons de gel par mois est remarquable. »

Concernant les nombreuses actions entreprises par le Fonds de Dotation avant le début de la crise sanitaire, évidemment, le travail se poursuivra : « Il faudra bien sûr nous renouveler, être encore plus créatifs dans les actions que nous mettons en place pour lever des fonds car nous allons traverser comme tout acteur de ce pays une crise économique sans précédent. Mais c’est à nous de relever le défi ! » 

En attendant, le mot d'ordre est de poursuivre l'effort commun : « Plus que jamais, nous nous devons d’être aux côtés de ceux qui en ont besoin. Et plus que jamais, Mon Gym Ma Famille se doit aujourd’hui de bien porter son nom. »

 

Retrouvez les articles en intégralité sur les sites de NewsTank et Ecofoot.fr