Accueil Site officiel de l'OGC Nice

P. Vieira : « Beaucoup d’émotions »

Interview

7 mars 2020

P. Vieira : « Beaucoup d’émotions »

Face à la presse, Patrick Vieira savourait la victoire de son équipe dans le derby, après une première période compliquée.

Patrick, une victoire au finish dans le derby…
Il y a eu beaucoup d’émotions sur la fin de match. C’était une partie très compliquée. On doit savourer cette victoire. Les joueurs ont été jusqu’au bout pour prendre les trois points. Ils ont été récompensés de leurs efforts. On n’a pas volé la victoire même si c’était un match très compliqué pour nous.

Est-ce le plus beau match de votre saison ?
Le scénario de la soirée peut amener à se poser cette question. Mais nous avons vraiment été mis en difficulté en première période, nous avons eu beaucoup de mal à ressortir le ballon, à nous créer des occasions… à leur poser des problèmes tout simplement. Mais dans l’ensemble notre match est assez cohérent.

Avec ces trois points vous vous repositionnez dans le premier tiers du classement, à portée des places européennes…
Oui mais ça risque de changer demain. Ce championnat est très serré et compliqué. L’objectif c’est de nous concentrer sur ce qu’on produit sur le terrain, le classement on verra, il varie chaque semaine. Sur les dernières rencontres nous avons loupé plusieurs opportunités de basculer dans le groupe du haut. On gagne un match important ce soir mais maintenant on va aller à Paris, on recevra Montpellier… Il faudra parvenir à enchaîner.
J’ai vu un groupe concerné, des entrants qui ont amené quelque chose, de la solidarité dans les moments difficiles. C’est ça qui nous donne de l’espoir de finir le plus haut possible.

Un mot sur le doublé de Kasper Dolberg ?
Le doublé est dû au collectif. Sur ses deux buts, il anticipe énormément, c’est un joueur qui est toujours en mouvement. En première période il a vachement souffert, il est isolé, mais il nous met deux buts importants.

Votre changement tactique, de repasser à une défense à quatre a fait tourner le match…
Ce que je retiens sur ce match, c’est la capacité d’adaptation des joueurs au changement de schéma. C’est important qu’ils comprennent les deux systèmes, car quand on a des difficultés dans un match il faut pouvoir changer. Les joueurs se sont bien adaptés au changement, les entrants ont amené énormément à l’équipe, notamment Christophe (Hérelle).

Dans huit jours, vous rendez visite au Paris Saint-Germain…
On aura le temps de préparer ce match la semaine prochaine. Ce soir on savoure la victoire, les joueurs l’ont méritée. Menés à la pause, par une excellente équipe de Monaco qui confisquait le ballon, ils n’ont pas abandonné et sont récompensés de leurs efforts.

La situation sanitaire inquiétante en France avec le Coronavirus, suivez-vous ça de près ?
On suit ça de très près oui. Après on suivra les conseils qui vont nous être donnés, on n’a pas le choix de toute façon. Mais c’est sûr que jouer dans des stades avec une ambiance comme ce soir c’est vraiment un plus, c’est ce qui nous a permis d’aller chercher la victoire, même si on sait qu’il y a des choses bien plus importantes qu’un match de football.