Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Le Gym au rebond dans la douleur

Toulouse 0-2 Nice

15 février 2020

Le Gym au rebond dans la douleur

Rapidement devant au tableau d’affichage (12'), les Aiglons ont conservé leur avance avant de l’augmenter dans le temps additionnel après un penalty stoppé par Bénitez pour décrocher 3 points face à des Toulousains à 10 puis à 9. Les Rouge et Noir renouent avec un succès en déplacement pour la première fois depuis le 1er septembre dernier (1-2 à Rennes) et rebondissent après le revers contre Nîmes (1-3).

Sur la pelouse du Stadium, il n’y eut pas de round d’observation entre deux formations pourtant en quête de confiance. Les Violets étaient les premiers à se mettre en évidence. Les Toulousains inquiétaient les Niçois lorsque Sylla trouvait Dossevi au second poteau. La frappe de l’ailier fuyait le but de Benitez (4').

Les Aiglons se remettaient rapidement de cette première frayeur et ripostaient. Sur un ballon de Claude-Maurice, la tête de Pierre Lees-Melou ne trouvait pas le cadre (6’). Le milieu azuréen ne relâchait pas ses efforts, continuait d’apporter le surnombre dans la surface et ne manquait pas l’occasion d’ouvrir le score sur sa deuxième opportunité.

Bien décalé par Ounas dans le dos de la défense occitane, après une récupération haute de Lusamba, l’ex-Dijonnais ajustait adroitement Reynet d’une frappe entre les jambes (0-1, 12'). « PLM » inscrivait son 5e but de la saison en Ligue 1.

Avant la demi-heure de jeu, sur une relance du portier argentin, Dolberg contrôlait le cuir, filait au but et contraignait Gabrielsen à la faute. Le défenseur norvégien, coupable d’avoir ceinturé l’avant-centre pour stopper sa course, écopait d’un carton rouge et regagnait les vestiaires. Bien qu'en infériorité numérique, les locaux trouvaient un second souffle. Par deux fois, Leya-Iseka n’accrochait pas le cadre et manquait l'égalisation (51', 54').

En manque de rythme et de vitesse depuis l'expulsion, l'attaque niçoise peinait à déstabiliser l'arrière-garde toulousaine et se retrouvait sevrée de ballons. Patrick Vieira tentait d'y remédier et procédait à son premier changement en lançant Ganago (59').

Dans la Ville rose, le match baissait d'intensité et offrait peu de situations dangereuses. Sur l'une d'elle, Ounas, parti en contre, subissait un coup de pied de Moreira. Le latéral toulousain était expulsé (77'). Le Téfécé se retrouvait à 9.

Dans les derniers instants d'une deuxième mi-temps dans laquelle les Niçois se sont fait peur, les ultimes minutes devenaient folles. À la 90e, Gradel obtenait un penalty mais Benitez réussissait l'exploit en détournant le tir de Leya-Iseka. Dans le temps additionnel, Herelle profitait d'un  ballon de Dolberg pour faire le break et assurer un précieux succès (0-2, 90'+6).

Le match en images

100e en Ligue 1 pour le capitaine Malang Sarr

Pierre Lees-Melou ajuste Reynet et ouvre le score

Le buteur célébre avec Nsoki

A Toulouse, Stadium,
Toulouse FC 0-2 OGC Nice (mi-temps 0-1)

25e journée de L1 - 15/2/2020

Arbitre : Jérôme Miguelgorry

Buts : Lees-Melou (12') et Herelle (90'+6) pour Nice

Avertissements : Gradel (58', pas en jeu) et Sangaré (84') à Toulouse

Expulsion : Gabrielsen (27') et Moreira (77') à Toulouse

Toulouse FC : Reynet - Moreira, Gabrielsen, Diakité, Sylla - Vainqueur, Sangaré (cap), Makengo (Rogel, 30') - Dossevi (Gradel, 68'), Saïd (Amian, 79'), Leya Iseka

OGC Nice : Benitez - Herelle, Sarr (cap), Danilo, Nsoki - Thuram, Lees-Melou, Claude-Maurice (Ganago, 59') - Lusamba (Wagué, 90'+6), Ounas (Myziane, 79'), Dolberg