Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Vieira : « Un non-match »

Interview

8 février 2020

Vieira : « Un non-match »

En conférence de presse, l’entraîneur niçois a regretté le non-match de son équipe, battue par Nîmes (1-3)

Comment analysez-vous ce match ?
Il y a beaucoup de déception. On pensait faire un autre match. Nous sommes tombés contre une équipe supérieure à nous. Dans ces conditions, c’est difficile d’espérer quelque chose. Lorsque l’on analyse le match, Nîmes a été meilleur dans beaucoup de domaines. Ils ont mérité leur victoire.

Le carton rouge de Boudaoui est le tournant du match ?
Non, ce sont des faits de jeu. Ça fait partie du foot. En dehors de ce carton, Nîmes a été meilleur que nous, tout simplement.

C’est un coup d’arrêt après 7 matchs sans défaite en Ligue 1…
Coup d’arrêt, non. Dans ce championnat tout est possible. Le résultat de ce soir n’est pas bon mais ce n’est pas que ça. Dans le jeu on espérait plus. Lorsqu’on ne produit pas de jeu, c’est compliqué de prendre des points. C’est une grosse déception. On pouvait monter au classement, et on a pas pris cette chance là.

Y-at-il eu un excès de confiance après avoir mené rapidement ?
Dès la première minute nous avons été insuffisants dans trop de domaines. On marque sur une belle relance de Walter Benitez, on profite des espaces avec Myziane et Alexis. Mais à part ça, on n’a pas été très dangereux durant tout le match. Dans notre circulation de balle, nous avons été trop lent pour leur poser des problèmes. Ils étaient bien organisés, ils nous ont pressé haut, on a manqué de rythme.

Comment expliquer le contraste avec le match de Lyon ?
On a manqué de fraîcheur. C’était notre troisième match consécutif avec deux jours de repos seulement. Des joueurs ont souffert physiquement. Je ne les ai peut être pas aidés avec mes choix. Dans l’ensemble c’était un non-match face à une équipe agressive et compacte.

Vous avez pris beaucoup de cartons rouges cette saison. Est-ce un problème de jeunesse ?
On essaye toujours de réfléchir pour savoir le pourquoi du comment. Mais sur ce coup c’est un peu de tout. Hicham (Boudaoui) a enchainé les matchs, les performances, il ressent sûrement un peu de fatigue, il y a aussi un manque d’expérience. Ça nous coute cher aujourd’hui même si je pense que ce n’est pas ça qui nous fait perdre.

Une constante cette saison, c’est votre fébrilité défensive…
C’est à moi de trouver la solution, un meilleur équilibre pour être plus solide. On prend des buts, ce ne sont pas juste les défenseurs qui sont en cause, c’est un problème collectif qu’il faut améliorer.

Pensez-vous que vos joueurs étaient moins concernés que lors du match contre Lyon ?
Ce n’est pas un problème de motivation, les joueurs étaient conscients du bond au classement qui était possible en cas de victoire. Je les ai sentis concentrés mais on a manqué de fraîcheur, on n’a pas bien fait circuler le ballon. Il faut aussi donner du crédit à Nîmes qui nous a posé beaucoup de difficultés.

Etes-vous frustré que votre équipe ne parvienne pas à enchaîner ?
Je n’étais pas sur un nuage après Lyon, je ne suis pas « enterré » après ce match. Il faut être plus régulier, c’est ce qui nous fait défaut depuis le début de saison. Il faut continuer à travailler, à se battre et relever la tête le plus vite possible.