Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Avec les compliments du coach

Retour

3 février 2020

Avec les compliments du coach

Une belle performance collective passe toujours par des belles copies individuelles. Ce dimanche, face à Lyon (2-1), le Gym s’est appuyé sur les unes pour aller chercher l’autre, avec 3 points à la clef. 3 points, une direction à suivre, et des joueurs salués par le coach Vieira dans son analyse.

Un Dolberg "international" 

Dans la semaine, il revenait, devant la presse, sur les réalisations qu’il a inscrites face aux Gones, avec l’Ajax et le Gym. Ce dimanche, il a de nouveau frappé, en déposant sa signature sur la 22e journée. Aiglon du match à une écrasante majorité des suffrages (48,7%), Kasper Dolberg est devenu le meilleur buteur du Gym en L1 de l’exercice (8 réalisations).

Ses deux coups de griffes doivent autant au collectif qu’à son flair. Ce flair lui fit prendre un pas de recul pour éviter le hors jeu, avant de bondir pour ouvrir le score, en profitant d’une erreur de main de Tatarusanu (1-0, 33’). Il lui imposa aussi un sprint court sur le but de la victoire, qu’il inscrivit à une touche, sans fioriture et sans trembler. « C’est un joueur de niveau international, a décrit son entraîneur. On le voit dans ses déplacements, ses contrôles orientés, sur les centres il arrive à passer devant le défenseur. On doit travailler pour tirer le maximum de lui. Il est généreux sur le terrain, il a fait un gros travail défensif encore aujourd’hui. »

"exceptionnel" Boudaoui 

« Il a été exceptionnel ». Avec simplicité, Patrick Vieira a résumé la performance d’Hicham Boudaoui face aux Gones. Aligné dans le couloir droit, passeur décisif sur le but de la victoire, l’international algérien affiche une détermination sans faille. Prend de coups, ne bronche pas, se relève, en donne, percute, attaque, dribble, défend, tacle... Face à Lyon, il livra un duel acharné à Maxwel Cornet, qu’il ne laissa pas respirer, tant défensivement qu’offensivement.

« Il ne calcule pas, il donne tout. Il a été impressionnant aujourd’hui (dimanche) sur la récupération, les courses à haute intensité, le replacement défensif. Il devient un joueur important. Honnêtement, je ne m’attendais pas à le voir à un tel niveau. Je suis agréablement surpris de ce qu’il nous apporte, de son intelligence tactique. »

Alexis Claude-Maurice omniprésent

A l’image de l’équipe, il s’est démultiplié pour aller chercher un précieux succès.

A l’origine de nombreux mouvements, dont celui qui déboucha sur le 2e but niçois, Alexis Claude-Maurice n’a fui aucune bataille et a fluidifié la partition rouge et noir. « Je vous ai trouvé (NDLR la presse) dur avec lui sur les dernières prestations. Au niveau de son travail, sa mobilité, ses premières touches vers l’avant, il est là. Sur le 2e but il est au départ avec un bon décalage. Ce qui lui manque c’est ce petit but qui va le libérer, ça se rapproche…. Je suis très content du travail qu’il fait sur le terrain. » Ce petit but a bien failli arriver à la 84e, sur une orientation géniale, suivie d’une frappe ayant achevé sa course sur le poteau rhodanien.