Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Vieira : « Déçu pour les joueurs »

Interview

24 janvier 2020

Vieira : « Déçu pour les joueurs »

En conférence de presse, Patrick Vieira a affiché sa satisfaction sur le niveau de son équipe, mais également sa déception de ne pas être allé chercher les trois points de la victoire.

Patrick, avez-vous des regrets après ce match ?
Oui, beaucoup de regrets par rapport à notre première période notamment où nous sommes dangereux mais où nous sommes maladroits dans la surface. Nous aurions pu ouvrir le score beaucoup plus tôt. Des regrets également car nous aurions pu mettre le deuxième but pour nous enlever de la pression. Face à une équipe du calibre de Rennes, sans le break tout était possible pour la fin de partie.

Vous en avez parlé, mais votre première période était de grande qualité.
Oui à l’image de ce qu’on a fait ces dernières semaines : concentrés, impliqués. C’était un bon match ce soir mais je reste frustré car il y avait la place pour prendre les 3 points. L’état d’esprit était là.

Vos difficultés en deuxième mi-temps sont-elles liées à une baisse physique ?
Je pense tout simplement que Rennes a pris le dessus dans ce match. Après avoir marqué on s’est mis en danger et on a un peu perdu confiance. Rennes a retrouvé de la sérénité et nous a empêché de ressortir proprement le ballon de derrière. Paradoxalement le but que l’on marque nous fait un peu de mal psychologiquement. Comment je l’explique ? C’est notre manque d’expérience, notre jeunesse. C’est dommage mais le point pris reste encourageant, il y a eu énormément de positif. Les joueurs se sont mieux trouvés. C’était un bon match de football.

Est-ce dans cette gestion des matchs que vous devez progresser ?
Oui c’est ce côté psychologique. On veut bien faire les choses, mais comme on mène au score on arrête de jouer et on défend un peu trop. J’aurais peut-être pu changer quelques chose avant également, mais j’étais très satisfait du visage de l’équipe.

Avant le but encaissé vous aviez déjà connu plusieurs pertes de balle dangereuses…
Oui mais ce sont des risques que je suis prêt à prendre. Notre jeu est basé sur la construction, par moment ça s’est bien passé mais on s’est mis en danger oui. Le problème c’est que ça a joué sur notre confiance et on a passé plus de temps à défendre derrière. Ce match va nous faire grandir.

Vous en parliez après le dernier match, vos joueurs offensifs se trouvent de mieux en mieux…
Alexis (Claude-Maurice), il joue toujours vers l’avant quand il reçoit le ballon. Ça nous permet de trouver plus de décalages, il a une bonne relation avec Adam (Ounas), ce n’est pas parfait mais c’est une bonne base. J’ai trouvé Myziane intéressant dans l’état d’esprit et son travail défensif, même s’il aurait pu mieux finir certains actions. Il a la base dans l’implication, pour la qualité ça va venir. Pierre (Lees-Melou) fait une passe décisive, quant à Kasper (Dolberg) c’est toujours bien pour les attaquants de marquer. En dehors de son but il a aussi un abattage énorme pour l’équipe.

Un mot sur Danilo, que vous avez reconduit en défense centrale malgré les retours de blessure…
Je l’ai trouvé concentré, discipliné, intelligent. A l’image de l’homme. C’est quelqu’un de fiable, quel que soit le poste il aura toujours la même implication. C’est un garçon remarquable. Il peut défendre, il sait aller de l’avant et jouer entre les lignes. Il a besoin de confiance, j’espère que ses dernières prestations vont la lui donner. C’est la première fois qu’on mettait en place ce système tactique, on a eu le temps de le travailler dans la semaine. Je suis déçu pour les joueurs qui méritaient de prendre les trois points par rapport à tout ce qu’ils ont fait à l’entraînement.

Les deux points perdus vous empêchent de passer dans la bonne partie du classement…
Oui, on aurait pu faire une belle opération au classement. C’est dommage mais il reste beaucoup de matchs et c’est encourageant pour la suite. Il y a encore beaucoup de points sur la table à prendre. La coupe, jeudi, c’est important bien sûr car on veut aller loin. Mais notre saison, belle ou pas, ne s’arrêtera pas à ces deux matchs face à Lyon.