Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Maurice Serrus à l’honneur contre Rennes

Ancien Aiglon

23 janvier 2020

Maurice Serrus à l’honneur contre Rennes

Ce vendredi, Maurice Serrus (Aiglon de 1961 à 1971) sera mis à l’honneur à l’occasion du duel entre le Gym et Rennes.

Une sacrée longévité pour un sacré défenseur ! Formé au Gym, Maurice Serrus débute en pro le 18 août 1962, face au RC Strasbourg, sous les ordres du légendaire Numa Andoire. Des débuts couronnés de succès (3-1), à seulement… 17 ans !

Cette rencontre lance une saison d’apprentissage pour le natif du Var, marquée par une dizaine d’apparitions en championnat. Mais progressivement, le « jeune défenseur » à la technique soignée prend de plus en plus d’épaisseur, au gré de saisons dans lesquelles il croque avec régularité. Mieux, il s’impose comme une référence, au point de former, avec « son jumeau » Francis Isnard, l’un des duos défensifs les plus performants du pays.

Malgré la succession de 3 techniciens différents sur le banc azuréen (Léon Rossi puis Pancho Gonzalez après Numa Andoire), Serrus enchaîne les saisons pleines. Le Gym, de son côté, souffle le chaud et le froid, subit deux relégations (1964 et 1969), remonte aussitôt ; se classe 2e de D1 entre les deux (1968) ; soulève le Challenge des Champions (ancêtre du Trophée des Champions) en 1970, face à Saint-Etienne, quadruple champion de France en titre ; sillonne le continent à l’occasion de la Coupe d’Europe des villes de foire… Dans cette compétition d’une autre époque, il échoue d’ailleurs à 3 reprises au premier tour, éliminé successivement par les Suédois d’Örgryte, les Italiens de la Fiorentina et les Allemands du Hansa Rostock.

La 37e journée de la saison 1970/71 offre à Serrus un ultime match spectaculaire sous le maillot rouge et noir, face à Sochaux, au Ray (4-5).

L’été suivant, il s’engage avec le RC Strasbourg, alors en D2, remonte en D1, part à Angoulème et termine en 1979 à Mazargues, en amateur.

Maurice Serrus partira à la rencontre des supporters du Gym au Café des Aiglons à partir de 19h15, et recevra le trophée d’ancien Aiglon sur la pelouse de l’Allianz Riviera, avant le coup d’envoi.