Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Décembre : la confirmation

Rétro' de la phase aller

28 décembre 2019

Décembre : la confirmation

Alors que 2020 se prépare, OGCNICE.com vous propose de vous replonger dans la première partie de saison de l'OGC Nice. Mois par mois.

Dernier épisode : décembre, au cours duquel le groupe a confirmé son regain de forme.

Le récit 

Les Niçois débutent décembre avec une occasion, à Saint-Etienne, de mettre fin à une série de 6 défaites à l’extérieur. Une occasion manquée lors d'un non-match (4-1).

Ils se refont néanmoins la cerise face au promu messin, trois jours plus tard. Lancés par un joli but de Cyprien (9’) qui doublé la mise d'une penenka juste avant la pause (41’), les Niçois assurent le succès dans le second acte, par Ganago (59’). La réduction de l’écart de Niane (74’) ne fait pas trembler les locaux, sûrs de leurs forces à domicile et rassurés par un missile de Lees-Melou (75’, score finale 4-1). La seule ombre de cette soirée est la blessure de Youcef Atal, touché au ménisque, opéré dans la foulée et absent pour plusieurs mois.

L’autre promu de L1, Brest, attend les Azuréens le week-end suivant. Sur la pelouse d’une équipe qui n’a connu qu’une seule défaite dans son stade (1-2 contre Paris), les coéquipiers de Benitez font le dos rond en première période, remercient leurs montants et leur portier, et prennent le dessus au retour des vestiaires. Mais, face à un Larsonneur infranchissable, les Niçois sont forcés de se contenter d’un point, le premier obtenu en déplacement depuis le 1er septembre (1-2 à Rennes).

La semaine suivante, les Aiglons confirment une nouvelle fois leur solidité à domicile en surclassant la lanterne rouge Toulouse (3-0). Pour la première fois de l’exercice, ils enchaînent 3 rencontres sans défaite et 2 clean sheets de rang. 

Le moment fort : le Gym pleure son berger

Le 9 décembre, le club a perdu l’un de ses plus fidèles supporters. Paul Capietto, connu par tous les suiveurs du club, et même au-delà, s’est éteint à l’âge de 73 ans.

Amoureux du club et du Comté, l'ancien moniteur de ski avait pris l'habitude de suivre l'équipe de son coeur en « vélo-skis ».

De là-haut, « le berger » a pu veiller sur ses Aiglons, larges vainqueurs de Toulouse (3-0), une rencontre qui lui était dédiée. La soirée a été l’occasion pour le peuple rouge et noir de partager des souvenirs et de rendre un vibrant hommage à ce personnage unique.

L’info en + : Durmisi nouvel aiglon

Au début du mois, l’OGC Nice annonçait avoir trouvé un accord avec la Lazio de Rome pour le prêt de Riza Durmisi. Le latéral gauche, qui a passé du temps au centre d’entraînement du Gym dans le but de retrouver sa condition physique, viendra renforcer le groupe de Patrick Vieira à la reprise.

Passé par Brondby IF, le Betis Séville et la Lazio, l'international danois de 25 ans est un latéral aux qualités de vitesse et de percussion.

Le coach azuréen se félicitait de ce renfort qui présente « un profil différent de nos joueurs actuels ».

Les résultats :

04/12 : Saint Etienne 4-1 Nice

07/12 : Nice 4-1 Metz

14/12 : Brest 0-0 Nice

21/12 : Nice 3-0 Toulouse