Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Quand un partenaire du Gym invite les associations caritatives au stade...

Citoyen

20 décembre 2019

Quand un partenaire du Gym invite les associations caritatives au stade...

A la veille du dernier match de l'année, les associations et structures soutenues par le Fonds de Dotation de l’OGC Nice étaient réunies au Centre d'Entrainement et de Formation. Au pied du sapin, 500 places pour assister à la rencontre face à Toulouse de demain, offertes par Benjamin Mondou, patron de Century 21 Lafage Transactions et fidèle partenaire du Gym depuis de nombreuses années. 

"Cette initiative avait deux objectifs. D'abord, il s'agit de remercier tous ceux qui travaillent au quotidien dans le milieu hospitalier et les bénévoles du monde associatif", a expliqué Benjamin Mondou, déjà initiateur de la vente aux enchères caritative. "Mais c'est aussi parce qu'en tant que chef d'entreprise niçois, et fier de l'être, je voulais remercier le Gym. Nous avons la chance d'avoir un club magnifique, et c'est notre responsabilité de chefs d'entreprise de le soutenir par des actions solidaires, notamment en offrant des places à tous les matches aux gens dans le besoin. J'espère ouvrir la voie et que d'autres chefs d'entreprise suivront le mouvement."

Une action citoyenne qui fait partie de l'ADN du Club, comme l'a rappelé Virginie Rossetti, Directrice Communication et Marque du Club en s'adressant aux associations partenaires présentes : "Vous le savez mieux que personne, l'OGC Nice est très engagé sur le terrain tout au long de l’année. La plupart du temps à l'abri des caméras. Pour ce faire, des personnes font un travail titanesque dans l’ombre à nos côtés. Parmi elles, Benjamin Mondou. Un immense merci à lui."

Une opération qui a ravi l'assistance, à l'image de Karim Ben Ahmed, Directeur Général association ADAM,  qui tenait à remercier "le club pour son implication au quotidien" et "la générosité" du chef d'entreprise niçois. "Car il y a des familles qui sont des fans absolus de football et du Gym, et qui ne peuvent pas permettre à leurs enfants d'aller au stade régulièrement...".

Un geste qui va donc faire des heureux, comme l'a également rappelé Marie-Louise Fénart, Coordinatrice d'Inter-Secours Nice, un réseau d'associations qui regroupe les bénévoles et les salariés de nombreuses structures, et "dont le but est d'aider de nombreux bénéficiaires en répondant à leurs besoins primaires, d'alimentation par exemple. Mais également d'intégration. Car on doit aussi leur permettre de faire comme tout le monde, d'avoir accès à la culture, ou encore d'assister à un match de foot. Et pour cela, merci."