Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Hervé Blanc à l’honneur

Ancien Aiglon

19 décembre 2019

Hervé Blanc à l’honneur

Hervé Blanc est le dernier ancien mis à l’honneur cette année. En marge de la réception de Toulouse (samedi 21 décembre, coup d’envoi à 20h45), le latéral, au Gym de 1981 à 1989 recevra le trophée d’ancien Aiglon sur la pelouse de l’Allianz Riviera.

Au fil de 8 années de carrière professionnelle et 105 rencontres de D1, il n’étrenna qu’une seule tunique, celle à rayures rouge et noir, celle de « son » Gym. Natif de Cannes, c’est dans la capitale du Comté que le jeune Hervé Blanc effectua sa formation de footballeur. Et ce sont les couleurs de l’OGC Nice qu’il défendit durant toute sa carrière.

Latéral gauche, le jeune Blanc, alors âgé de 21 ans, connut son baptême en Première Division à l’occasion d’un déplacement à Montpellier en 1981/82. Les Azuréens s’inclinèrent 2-1 et il disputa l’intégralité du match sous les ordres de Marcel Domingo. Blanc joua 11 rencontres cette année-là et ne put éviter la relégation du club en D2 après une 19e place finale.

Il fallut 3 saisons au Gym de Jean Sérafin pour retrouver la D1. 3e du groupe A lors de la première, les Niçois échouèrent en barrages en 1983/84. 2es de leur groupe et après une victoire en pré-barrages contre Le Havre, les Rouge et Noir furent éliminés par le Racing CP (5-3 en cumulé).

Photo d'équipe 1983-84. Hervé Blanc, accroupi, est le 3e joueur en partant de la droite.

Lors de l’exercice suivant, en 1984/85 le Gym termina 1er de son groupe et accéda de nouveau à la D1 avec Hervé Blanc, toujours, dans l’effectif.

La saison 1985-86, qui vit Nenad Bjekovic s’asseoir sur le banc, fut la plus complète du latéral. Alors âgé de 25 ans, Blanc apparut lors de l’intégralité des rencontres de D1 soit 38 matchs dont 37 titularisations. Le défenseur goûta également à la saveur d’un premier but dans l’élite face à Nancy le 11 janvier 1986 au Stade du Ray (victoire 3-1).

À la suite de cette saison conclue à la 8e position, Hervé Blanc en disputa 3 nouvelles jusqu’à l’issue de l’édition 1988/89. Son dernier match en professionnel fut un Saint-Etienne-Nice le 31 mai 1989, conclu par un score nul et vierge.

Durant sa carrière niçoise, Hervé Blanc évolua aux côtés de plusieurs joueurs emblématiques du club parmi lesquels Carlos Curbelo, Robert Barraja, Thierry Oleksiak, Daniel Bravo ou encore René Marsiglia. Il côtoya également Claude Massa, mis à l’honneur à l’occasion de la venue du FC Metz (samedi 7 décembre, victoire 4-1).

L'ancien Aiglon vous donne rendez-vous à 19h15 au Café des Aiglons. L'occasion d'évoquer avec Hervé Blanc ses années au Gym, ses anecdotes, ainsi que la suite de son parcours.