Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Benitez a été précieux

Aiglon du match

15 décembre 2019

Benitez a été précieux

Impérial ce samedi à Brest (0-0), Walter Benitez est votre Aiglon du match pour la 4e fois de la saison. Le portier devance deux milieux de terrain : Pierre Lees-Melou et Adam Ounas.

Il serait réducteur d'évoquer uniquement les deux coups de main apportés par ses montants (34', 90+3'). Si les Niçois ont préservé leur cage inviolée pour la 2e fois de la saison, ils le doivent aussi aux interventions décisives de Walter Benitez. Après s'être chauffé en captant une tentative de Charbonnier (11'), l'Argentin a dominé Cardona, d'abord sur sa ligne (24') puis en sortant à l'angle de la surface (41'). Au retour des vestiaires, le colosse a su rester concentré pour contrer Mendy, après une perte de balle de Sarr (47'), avant de bloquer un tir de Lasne, le dernier cadré par les Finistériens (51'). « Les deux gardiens ont fait un très bon match » a commenté Lees-Melou, qui n'a pas oublié les 7 parades réalisées par Larsonneur de l'autre côté du terrain.

Lees-Melou a tout tenté

Le numéro 8 niçois arrive 2ème de votre classement. Pour son 80ème match de Ligue 1 avec le Gym, l'ex-Dijonnais a récolté 31% de vos voix, soit 2% de moins que Benitez. Joueur le plus incisif offensivement avec Alexis Claude-Maurice (3 tirs, 2 cadrés, 1 passe avant une frappe), Pierre Lees-Melou a été frustré à deux reprises par un dernier rempart en état de grâce (52', 64')

Ounas ferme la marche

Un sentiment forcément partagé par Adam Ounas. Troisième avec 22%, l'international algérien a vu son tir croisé être détourné par Larsonneur (79').

Suivi de près par les défenseurs (17 duels disputés, total le plus élevé du match), il était parvenu à trouver l'ouverture juste avant la pause, en lançant Dolberg en profondeur. Mais le Danois a, lui aussi, buté sur l'homologue de Benitez.

F.H. (Photos Icon Sport / J-M. P.)