Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Brest-Nice : coup d’oeil dans le rétro

Historique

12 décembre 2019

Brest-Nice : coup d’oeil dans le rétro

Samedi, les Niçois se rendent en Bretagne pour défier le Stade Brestois 29 (coup d’envoi à 20h). Les deux formations ne se sont affrontées qu’à 20 reprises dans l’histoire du championnat de France. Parmi les formations de l’élite, seuls le DFCO (9) et Amiens (5) ont été moins souvent opposés au Gym à ce niveau. En attendant ce 21e opus, retour sur 4 matchs phares ayant marqué ces rares duels.

30 octobre 1979 : LE 1er affrontement

Au moment de recevoir pour la 1ère fois les Bretons, les Aiglons restent sur 5 matchs sans victoire. L’occasion est belle de se relancer à domicile face au tout frais promu qui n’a pas encore gagné en D1.

Dirigée par Léon Rossi, la formation azuréenne prend le contrôle du match et ouvre le score par l'inimitable Nenad Bjekovic (30’, 1-0). Après un but de Farès Bousdira (77’, 2-0), l’ancien attaquant du Partizan Belgrade parachève le succès (83’, 3-0), confirmant alors ses très bons chiffres sous le maillot rouge et noir (il inscrira 15 buts en 1979/80 et 85 en 143 matchs).

Cette première victoire sur le Brest Armorique FC est, encore aujourd’hui, la plus large à domicile face à cet adversaire dans l’élite. L’OGC Nice terminera la saison à la 15e place tandis que les Bretons, 20es, retrouveront la D2.

Le 11 niçois : Jacomo, Pigal, Ascery, Barraja, Cappadona, Ferri, Bocchi, Bousdira, Mariot (Jouve, 78’), Bjekovic, Buscher (Gentili, 65’)

Entraîneur : Léon Rossi

 

17 octobre 1986 : Le premier succès à Brest

Avant ce 4e déplacement dans le Finistère, le Gym surfe sur une dynamique positive : 3 rencontres sans défaite et une victoire face à Monaco (1-0).

Les hommes de Jean Sérafin trouvent la faille à la 59e par l’intermédiaire de Marc Pascal (1-0). L’attaquant, qui ne restera qu’une saison sur la Côte d’Azur (avant de signer à Brest), score de nouveau à 15 minutes du terme (75’, 3-0), après un but de Philippe N’Dioro (65’, 2-0).

La réduction du score sur pénalty (77’, 1-3) ne prive pas les Rouge et Noir d’un succès important, le premier du club dans le stade de la pointe bretonne.

Au retour, les Brestois prendront leur revanche infligeant un sévère 4-0 au Stade du Ray, leur plus large victoire en terres niçoises.

Cette saison-là, les deux équipes décrocheront le maintien sans trembler, Nice terminant 11e et Brest 8e, 3 unités devant les Azuréens.

Le 11 niçois : Amitrano, Curbelo, Dréossi, Oleksiak, Rico, Mège, Guérit, Henry, Pascal, Goudard (Morales, 85’), N’Dioro

Entraîneur : Jean-André Sérafin

 

15 septembre 2012 : le show Bauthéac 

On fait un bond dans le temps jusqu’à 2012/13. Pour la 5e journée, l’OGC Nice accueille le club breton qui dispute alors sa 3e année consécutive en L1, son record. Après avoir débuté par une défaite, les Niçois viennent d'enchaîner 4 rencontres sans perdre.

À la suite d’un premier acte sans but, le Gym revient avec de très bonnes intentions. Servi par Kolodziejcak, Meriem loge le cuir dans le petit filet (46’, 1-0).

La 51e minute marque le début du show Bauthéac, trois fois décisif. D’abord sur un ballon en retrait à destination de Pejcinovic, buteur d’un tir lointain (51’, 2-0) puis en scorant lui-même d’une frappe pure, sur une remise astucieuse de Cvitanich (67’, 3-0). Enfin, après une merveille de petit pont sur son vis-à-vis, le milieu de terrain trouve intelligemment Eysseric qui piège le gardien (90’, 4-1).

Malgré deux buts brestois (78’ sp, 90+3’), les Rouge et Noir signent un succès convaincant face à la future lanterne rouge. Au terme de la saison, les hommes de la Côte décrocheront une belle 4e place.

Le 11 niçois : Delle, Civelli, Kolodziejczak, Pejcinovic, Palun, Digard, Traoré, Meriem (Bosetti, 85’), Eysseric, Bauthéac (Maupay, 90’), Cvitanich (Bahoken, 72’)

Entraîneur : Claude Puel

 

2 février 2013 : dernier duel et dernière victoire

Même saison et nouvelle prestation de qualité des Niçois sur la pelouse du Stade Francis-Le Blé lors de la 23e journée.

6es avant le match, les Aiglons défient le 14e avec la ferme volonté de réagir après une défaite contre Bordeaux le week-end précédent (0-1).

Alignés en 4-2-3-1, les Azuréens entrent idéalement dans leur partie. Sur un corner, obtenu à la suite d’un déboulé de Pentecôte, Pejcinovic profite d’un cafouillage dans la surface pour propulser le cuir au fond des filets (13’, 1-0). Un avantage que les visiteurs gèrent sans trembler avant de faire le break sur la première action de la 2e mi-temps. Le coup d’envoi à peine donné, Bauthéac, après un joli travail côté gauche, sert Meriem qui force un défenseur breton à tromper son propre gardien (46’, 2-0).

Ce match est le plus récent entre les deux formations. Avant les retrouvailles de samedi.

Le 11 niçois : Ospina, Kolodziejczak, Pejcinovic, Gomis, Genevois, Abriel, Meriem (Pied, 81’), Eysseric, Anin, Bauthéac, Cvitanich (Pentecôte, 12’)

Entraîneur : Claude Puel

M.S.
Photos : IconSport