Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Le SCO au top

Adversaire

27 novembre 2019

Le SCO au top

Trois semaines après le nul contre Bordeaux (J13, 1-1), les Aiglons retrouvent l’Allianz Riviera ce samedi, à l’occasion de la réception d’Angers (coup d’envoi à 20h). Focus sur l’adversaire des Rouge et Noir.

Meilleur départ au 21e siècle

Après 14 journées, le SCO est 3e de L1 avec 24 unités. Le club angevin n’avait jamais compté autant de points à ce stade au 21e siècle (précédent record, 5e avec 23 unités en 2015/16, année de la remontée dans l'élite).

Coriaces à Nice

Depuis leur retour en L1, les joueurs de Stéphane Moulin (sur le banc depuis 2011, record dans les 5 grands championnats) ont pris l’habitude de ne pas trembler lors de leurs voyages à Nice. En 4 rencontres, les Scoïstes ne s’y sont inclinés qu’à 1 reprise (pour 2 nuls et 1 succès).

Une défense hermétique

Les succès des Angevins reposent d’abord sur une solide base défensive - à l'exception de l'accident lyonnais (6-0 lors de la 2e journée). Les coéquipiers de Ludovic Butelle sont de ceux qui concèdent le moins de tirs cadrés (45). Seuls Nantes (44), Lille (44) et Reims (39) font mieux.

Conséquence, le gardien a signé la plus longue période d’invincibilité cette saison. Il n'est plus allé chercher le cuir au fond de ses filets depuis 383 minutes, série en cours.

Depuis la 10e journée, Romain Thomas et ses compères composent la défense la plus hermétique avec 1 seul but encaissé (2 de moins que Montpellier et Reims).

Une équipe athlétique

La réputation du SCO repose aussi sur ses qualités athlétiques. Ainsi, c’est l’équipe ayant parcouru la plus longue distance (1506,2 km) cette saison.

Deux milieux de terrain des Noir et Blanc reflètent les performances physiques collectives. Le milieu Baptiste Santamaria est le joueur ayant arpenté le plus de kilomètres moyens par match cette saison (12,3). C’est mieux que le Brestois Belkebla (11,9) et le Dijonnais Ndong (11,7).

De son côté, Mathias Pereira Lage, arrivé de Clermont cet été, a réalisé 215 sprints (courses à plus de 25 km/h), seul le Marseillais Bouna Sarr en compte davantage (235).

Stats : LFP
Photos : IconSport