Accueil Site officiel de l'OGC Nice

J. Fournier : «  Lausanne peut aider Nice et inversement »

Club

13 octobre 2019

J. Fournier : « Lausanne peut aider Nice et inversement »

Vendredi, l’OGC Nice a rencontré Lausanne (D2 suisse), à l’occasion d’une opposition amicale (0-0). Opposition précédée d'une matinée d'échanges entre les staffs des deux clubs. 

Avant le terrain, une délégation lausannoise s’est rendue au centre d’entraînement et de formation du Gym. Composée du coach, des adjoints, des préparateurs physiques, des analystes vidéos, des médecins, des kinés, des intendants, etc., elle a visité les lieux, puis s’est entretenue avec le staff rouge et noir, autour d’un petit déjeuner ensoleillé et studieux.




Les intervenants ont ensuite prolongé les échanges dans les espaces de travail du centre, avant d’entrer dans la préparation de leur match et de se retrouver à l’Allianz Riviera.
 

« Des vases communicants intelligents, comme entre le Red Bull Salzbourg et le RB Leipzig »


Si le club azuréen avait déjà croisé le chemin du LS, lors de plusieurs rencontres amicales de pré-saison, le contexte dans lequel s’est déroulé le match fut, cette fois, différent. Les 2 clubs possèdent en effet le même propriétaire, INEOS, et leurs liens sont appelés à se renforcer dans les mois à venir, comme l’a expliqué Julien Fournier, Directeur du football du Gym, dans les colonnes de l’Equipe, ce samedi. « Je suis allé à Lausanne, et c'est pour moi un club à part entière, avec une identité. Ce ne sera jamais une filiale de Nice mais Lausanne peut aider Nice à atteindre ses objectifs, et inversement, comme notre académie au RC Abidjan. On a une cellule de recrutement qui peut leur servir mais Nice n'imposera jamais un joueur à Lausanne. Je pense plutôt à la relation entre le Red Bull Salzbourg et le RB Leipzig. Il y a des vases communicants intelligents et Salzbourg n'est pas dévalorisé par Leipzig ».