Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Deux réceptions victorieuses

Nice - Dijon

18 septembre 2019

Deux réceptions victorieuses

L'OGC Nice reçoit le Dijon FCO ce samedi soir (coup d'envoi à 20h) pour le compte de la 6e journée de Ligue 1. Cette confrontation symbolise également la cinquième venue des Bourguignons dans le Comté pour un match de championnat. Comment se sont soldées les quatre précédentes oppositions ? 

8e journée (2011-12) : Nice 1-1 Dijon

La toute première rencontre. Les Dijonnais découvrent l'élite française après sept années passées à l'échelon inférieur. Ils foulent pour la première fois la pelouse du Ray dans le cadre de leur quatrième déplacement de la saison. Menés 0-1 depuis le quart d'heure de jeu, les Niçois arrachent finalement le nul dans les arrêts de jeu (91') avec l'égalisation de Dja Djédjé, aidé par Civelli.

18e journée (2016-17) : Nice 2-1 Dijon

La première venue à l'Allianz Riviera. Promus en Ligue 1, les Bourguignons  rendent visite aux Azuréens pour leur dernier voyage avant la trêve hivernale. Balotelli ouvre le score sur penalty (32'), Tavares riposte cinq minutes plus tard après une intervention de Souquet. L'arrière droit se rattrape au cours de la deuxième mi-temps lorsqu'il délivre la passe décisive pour le but victorieux de l'attaquant italien (50').

12e journée (2017-18) : Nice 1-0 Dijon

Les joueurs du DFCO rempilent avec un deuxième exercice parmi le gratin français. Ils se rendent dans la capitale du Comté avant la trêve internationale de novembre. Balotelli est à nouveau le seul et unique buteur de la partie. L'avant-centre débloque le compteur sur penalty, encore (40'), et se voit exclu à la fin du temps réglementaire pour un tacle sur Yambéré.

3e journée (2018-19) : Nice 0-4 Dijon

La première défaite des hommes de la Côte. Le coach Vieira honore, lui, sa troisième apparition officielle à la tête du Gym. Le duel bascule du côté des visiteurs lors de la seconde période... et plus particulièrement après l'entrée de Keita. Les Costaloriens frappent à quatre reprises en moins de trente minutes. Piqués dans leur orgeuil, les Rouge et Noir s'imposeront ensuite à Lyon (0-1) et contre le Stade Rennais FC (2-1).