Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Cyprien : « On a eu les occasions »

Réaction

15 septembre 2019

Cyprien : « On a eu les occasions »

Le capitaine Wylan Cyprien s'est arrêté en zone mixte au sortir de la défaite contre Montpellier (2-1) pour répondre aux questions des journalistes.

Y a-t-il des regrets de ne pas avoir continué sur votre lancée après votre belle première période ?
Oui, on était super bien à la mi-temps et même dans la globalité du match. On n'a pas su être décisif dans les 30 derniers mètres pour mettre ce deuxième but qui aurait pu nous mettre à l'abri. Les Montpelliérains ont ensuite inscrit un deuxième but et avec leur système, de passer d'une équipe super offensive en première période à une équipe très défensive, on a buté sur leur bloc sans pouvoir trouver la faille. C'est un résultat frustant mais pas inquiétant pour la suite parce qu'Adam Ounas (apparu un quart d'heure à Rennes (1-2), ndlr) et Kasper Dolberg étaient titulaires pour la première fois. Il nous manque pas mal de joueurs défensifs mais on a moyen de faire quelque chose de pas mal cette année.

Vous êtes une très jeune équipe (moyenne d'âge de 22,1 ans) avec des nouveaux joueurs et d'autres ayant moins d'expérience. Justement, l'expérience de ces matchs-là est-elle importante pour pouvoir s'adapter en cours de jeu ?
Ça va nous arrivera régulièrement, surtout avec le potentiel offensif qu'on possède maintenant. À nous de trouver les failles dans le futur parce qu'on  a eu les occasions mais on n'a pas réussi à tuer le match quand il le fallait. On aurait aimé avoir au moins le point du nul parce qu'il aurait été mérité mais des fois on n'a pas ce qu'on veut. Il n'y a pas de quoi tirer la sonnette d'alarme, même si on est frustré. Je ne suis pas inquiet car on a décroché 9 points sur 15 possibles (3 victoires sur 5 matchs, ndlr) et si on nous avait dit ça au début de la saison, j'aurais signé tout de suite ! On a vraiment hâte d'être la semaine prochaine face à Dijon (ce samedi à 20h, ndlr) pour rectifier le tir et décrocher la victoire.

Youcef Atal aligné comme ailier gauche, cela fonctionne plutôt bien ?
Oui, il nous a amené beaucoup de peps. Il ne rechigne pas à produire les efforts. Il ne faut pas oublier que son vrai poste est celui de latéral droit mais avec sa fougue, il est bon partout où on le met (rires). Il faut qu'il continue comme ça, à nous aider, parce qu'il nous fait énormément de bien.