Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Les Niçoises ne s’arrêtent plus !

Féminines

10 juin 2019

Les Niçoises ne s’arrêtent plus !

Et de trois pour les Niçoises ! Championne de R1 et promue en D2 , l’équipe fanion de la section féminine a remporté la finale de la Coupe Méditerranée ce dimanche, aux dépens de Monteux (2-1).

La belle série se poursuit, encore et encore. Et même s’il y a de moins en moins d’essence dans le réservoir, la machine rouge et noir continue à avancer. « Ce dimanche, nous avons disputé notre 36e match officiel de la saison », précise l'entraîneur du groupe Matthieu Esposito, avant de résumer rapidement la physionomie des débats qui se sont déroulés à St-Laurent-du-Var : « On a ouvert le score d’entrée (but de Léa Malaret), nous nous sommes fait surprendre dans la foulée, puis nous avons marqué le 2-1 juste derrière (but de Rachel Robert). Après, il ne s’est plus passé grand-chose, surtout qu’on avait joué la veille ».

La veille, à Mandelieu, les joueuses du Gym ont en effet disputé une opposition amicale contre l’équipe de France féminine*, actuellement engagée en Coupe du Monde. « Nous avons joué les "sparring partners" et c'était une belle expérience ! Au début, les filles étaient un peu timides, mais je leur ai dit d’y aller et de profiter. Après, il y avait tellement de pressing et de différence physique que dans le jeu, c’était hyper compliqué (la rencontre a été remportée 7-0 par les Bleues, ndlr). Le plus important, c’est que l’après-midi était super ».

« La saison n’est pas encore terminée ! », précise enfin le coach, au moment de conclure. « Nous sommes satisfaits d’avoir remporté la Coupe régionale ce week-end, mais il nous reste la Coupe Côte d’Azur. Notre 37e et dernier match sera une finale et se déroulera ce vendredi contre Monaco, à Monaco ».

Avec, en ligne de mire, la possibilité de terminer en beauté une saison historique.

* Après avoir remporté leur 1er match de poules contre la Corée du Sud (4-0) le 7 juin, les Bleues rencontreront la Norvège ce mercredi, à l'Allianz Riviera. Les joueuses tricolores qui ont eu moins de temps de jeu ou qui sont restées sur le banc lors du 1er match ont été opposées aux Niçoises.