Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Une belle conclusion

Nice 2-0 Monaco

24 mai 2019

Une belle conclusion

Ce vendredi, le Gym a remporté le derby contre son voisin monégasque, en clôture de la saison 2018-19 (2-0). Au terme d'une soirée marquée par une réalisation de Le Bihan, il boucle la saison à la 7e place et fait mieux que l'an dernier.

La physionomie

Un but en première période, contre le cours du jeu. Un autre en seconde, au moment où Monaco poussait pour faire son retard et où les Niçois cherchaient le break. Pour la Der' de la saison, le Gym ne fit pas tout bien, mais il assura l'essentiel, en y ajoutant une bonne dose d'émotion, lorsque Mika' le combattant, si souvent gêné par des blessures depuis son arrivée dans le Comté, s'offrit un énième retour, d'un pénalty chirurgical. La récompense d'un guerrier, qui vaut bien plus que 3 points. Une récompense qui nous fait tirer le rideau avec le sourire.

Voilà pour l'histoire dans l'histoire. Pour le reste, le groupe rouge et noir fut secoué avant la pause, ne cadra pas un tir mais prit l'avantage sur un csc de Badiashile, qui coupa au premier poteau un centre d’Atal (1-0, 36’).

A noter que les locaux se seraient retrouvés à faire la course au score sans le talent de Benitez (auteur d’une double parade énorme devant Fabregas et Martins à la 16’), un brin de réussite (la tête de Fabregas cogna la barre à la 12’) et de la précipitation dans le dernier geste des Asémistes (Sidibé, seul dans la surface, ouvrit trop son tir à la 18’ ; après un festival de Martins, Golovin ne cadra pas sa tête à la 31’, comme Falcao à la 33’)

Les Aiglons revinrent avec de bonnes intentions sur la pelouse après le repos. Plus forts dans les duels, plus tranchants dans leurs courses, ils commencèrent à poser leurs griffes sur le derby. Une grosse frappe de Saint-Maximin passa à côté (53’) mais eut le mérite de matérialiser les belles intentions locales. Celles-ci faillirent être douchées lorsque Fabregas se présenta seul face à Benitez, mais le monstre argentin inventa une nouvelle parade merveilleuse (56'). Puis en sortit une autre dans la foulée, toujours devant l'Espagnol (58'), pour aller décrocher comme un grand son 16e clean sheet de la saison en championnat - plus haut total de la L1.

Les débats s'animèrent de plus en plus, le jeu allant d'un côté à l'autre sans s'éterniser au milieu. Glik manqua "un doublé de csc" à l'heure de jeu, en taclant à côté un centre de Ganago, et ce ping-pong prit fin à la 67', lorsque Le Bihan transforma un pénalty obtenu par Saint-Maximin, d'un tir croisé imparable. Le premier but du n°10 depuis le 15 avril 2017, qui faillit être suivi du 2e, sans une parade de Benaglio dans la foulée.

L'histoire se termina bien. Le Gym achève la saison à la 7e place et remplit l'un de ses objectifs : aller plus haut que l'an dernier. La soirée put terminer paisiblement par un tour d'honneur, pour que la boucle soit parfaitement bouclée. 

Les choix du coach Vieira

Pour le dernier match de la saison, le coach Vieira décida de renouveler sa confiance au 4-3-3. Devant Benitez, Hérelle et Dante composèrent l’axe défensif, Atal prit le couloir droit et Sarr le gauche.

Le trident Lees-Melou – Tameze – Danilo fut opposé au triangle Golovin -Silva – Fabregas dans l’entrejeu.

Enfin devant, Saint-Maximin anima l’aile droite, Ganago la gauche et Le Bihan prit la pointe.

Makengo remplaça Danilo - poste pour poste - à une demi-heure du terme. Puis Walter prit la place de Tameze et Jallet celle de Le Bihan, pour renforcer la base arrière et offrir une belle ovation au héros de la soirée.

Les buts

36’ Timide en début de rencontre, mis en difficulté par les qualités de Martins dans le un contre un, Atal prit de plus en plus le couloir au fil des minutes. A la demi-heure, il acheva sa course par un centre fort devant le but rouge et blanc, taclé par Badiashile dans son propre but.

67' A la suite d'un corner, Saint-Maximin fut fauché par Sidibé dans la surface. Le Bihan s'empara du ballon et démonta la cage de Benaglio, provoquant la liesse de l'Allianz. Superbe ! 

L’Aiglon

 

Le classement final


C.D.

A Nice, Allianz Riviera,
OGC Nice 2-0 AS Monaco (1-0 à la mi-temps)

38e journée de L1 - 24/05/2019

23 356 spectateurs

Arbitre : Ruddy Buquet

Buts : Badiashile (36', csc), Le Bihan (67') pour le Gym

Avertissements : Tameze (44'), Makengo (84') pour Nice ; Henrichs (12'), Golovin (21'), Glik (66') pour Monaco

OGC Nice : Benitez - Atal, Herelle, Dante (cap), Sarr - Lees-Melou, Tameze (Walter 82'), Danilo (Makengo 69') - Saint-Maximin, Le Bihan (Jallet 86'), Ganago.

AS Monaco : Benaglio - Henrichs, Glik, Badiashile, Ballo-Touré - Golovin, Silva, Fabregas (Aholou 72') - Sidibé, Falcao (cap) (Vinicius 87'), Martins (Lopes 72').