Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Mahamane Traoré et Philippe N

Nice - Monaco

22 mai 2019

Mahamane Traoré et Philippe N'Dioro à l'honneur

Pour la Der' de la saison, ce n’est pas un, mais deux anciens qui seront mis à l’honneur avant Nice – Monaco : Mahamane Traoré et Philippe N’Dioro. Avec ce dernier, tout le public niçois aura aussi une pensée pour Jules Bocandé.

Ils symbolisent deux époques. Tous ont écrit l’histoire du Gym et recevront les hommages du club pour la toute première fois. A l’heure de tirer le rideau sur une saison, les mots perdent leur distance habituelle lorsqu’ils tombent sur Mahamane (30 ans). Lorsqu’ils tombent sur un milieu pétri de qualités, qui a tout connu chez les Aiglons : la fin de sa formation, des débuts en pros, la course pour le maintien, la qualification pour l’Europe. Tout et même les coups durs, puisque des blessures ont freiné son ascension, notamment lors des dernières années. Polyvalent, technique, puissant sur le terrain, discret et charmant en dehors, Mahamane, 100 matchs de L1 avec le maillot rouge et noir (de 2006 à 2016, avec un passage à Metz de 2010 à 2012) n’a laissé que des bons souvenirs à Nice, chez lui. Y compris lors de sa dernière apparition, où il offrit sur un plateau la balle du 2-0 à Valère Germain, devant Saint-Etienne (2-0). La balle qui renvoya le Gym en C3…

Aux côtés du trentenaire se tiendra un ancien attaquant ayant fait les beaux jours de la maison rouge et noir dans les années 80 : Philippe N’Dioro (56 ans). Né à Moulins, le Lion indomptable arrive à Nice en provenance de Limoges, lors de l’exercice 1986-87 Il y évolue entre 1986 et 1989 et durant l’exercice 1990-91. Avec le grand Jules Bocandé, il forme un duo d’attaquants redoutables sur le terrain et hyper complices en dehors. Tellement complices que, presque 30 ans après leur passage chez les Aiglons, les deux seront honorés à l’Allianz Riviera, où le grand Jules, décédé en 2012, recevra le trophée des Anciens à titre posthume. 

Mahamane Traoré et Philippe N’Dioro rencontreront les supporters au Café des Aiglons à partir de 19h30, avant d’être honorés sur la pelouse, à quelques minutes du coup d’envoi.