Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Vieira : « Trop de mauvais choix »

Interview

20 avril 2019

Vieira : « Trop de mauvais choix »

A l’issue de la défaite face à Caen, Patrick Vieira a jugé que ce match illustrait le manque de réalisme offensif de son équipe cette saison.

Patrick, quelle analyse faites-vous de ce match ?
Beaucoup de frustration par rapport au match que l’on a effectué. Dans l’ensemble c’était plutôt un bon match, mais nous avons eu trop de déchet dans les trente derniers mètres. Des mauvais choix. Le penalty manqué aurait pu changer le match. Je n’ai pas grand chose à reprocher aux joueurs, je les ai senti concentrés, impliqués. On a manqué de réussite devant le but, à l’image de notre saison.

Ce match résume-t-il les limites de l’OGC Nice 2018/2019 ?
Les limites je ne sais pas mais notre saison oui. On arrive à produire du jeu dans l’ensemble mais nous avons trop de mauvais choix, ce qui nous complique la tâche pour marquer des buts.

Cette défaite vous fait-elle dire adieu à l’Europe ?
Tant que mathématiquement ce n’est pas terminé, il faut y croire, mais la défaite rend les choses difficiles c’est sûr. On va retourner a l’entrainement des lundi en y croyant, pour préparer le mieux possible la venue de Guingamp.

La victoire caennaise peut-elle être qualifiée de miraculeuse selon vous ?
Je ne sais pas si on peut employer ce terme, il faudrait que je revois le match, mais disons que les trois points pour Caen sont bien payés. Leur gardien est l’homme du match, ça veut dire que l’on a été présent dans le jeu, mais notre manque d’expérience fait que l’on a pris des décisions dans la précipitation ce qui a impliqué des mauvais choix.

Est-ce plus difficile à ce moment de la saison d’affronter une équipe qui joue pour sa survie ?
Non, Caen est arrivé avec une idée assez claire, nous laisser le ballon et jouet les contres. On a bien géré sur l’aspect défensif. Devant on leur a posé des problèmes mais il nous a manqué de la créativité, de la finesse dans les 30 derniers mètres. Quand il fallait donner le ballon on a choisi la frappe, quand il fallait frapper on a tenté une passe.

Qu’avez-vous pensé du match de Saint-Maximin ?
Il a été très bon face à Montpellier. Ce soir il était un peu en dedans, comme tous les joueurs offensifs. Il faut essayer de s’améliorer et de mieux comprendre le jeu. Je suis sûr qu’il n’est pas content de son match.

Sentez-vous une progression sur le plan offensif de votre équipe ?
On se crée plus d’occasions. On centre plus qu’en début de saison, on a un peu plus de présence mais il faut encore beaucoup travailler.