Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Charly Loubet à l’honneur

Nice - Caen

17 avril 2019

Charly Loubet à l’honneur

Ailier historique, Charly Loubet sera mis à l’honneur à l’occasion de Nice – Caen (coup d'envoi ce samedi, 20h).

À 16 ans, Charly Loubet fête ses premières apparitions en professionnel. Prédisposé à une glorieuse carrière. D’abord en 2e division sous les couleurs de son club formateur, l’AS Cannes, puis dans l’élite avec le Stade français.

À l’automne 1963, Loubet rejoint, en prêt, les rangs de l’OGC Nice. Le prologue d’une longue histoire, marqué par la descente en D2. S’il ne participe pas au premier quart de l’exercice 1964-65 à cause de la non-homologation de son contrat, l’attaquant apporte ensuite sa contribution à la remontée (4 buts en 22 matchs).

Titulaire indiscutable, le natif de Grasse est appelé, en 1967, par Just Fontaine, lui aussi ancien Aiglon (1953-56), pour disputer sa première rencontre avec les Bleus. Charly Loubet demeure, à ce jour, le recordman niçois des sélections en équipe de France (36, dont 23 en tant que joueur du Gym).


Après six saisons dans la plus belle ville du monde, le numéro 11 s’exile, en 1969, chez le voisin marseillais… avant de revenir à Nice deux ans plus tard. Il reconquiert d’emblée sa place dans le onze (35 matchs en 1971-72).

1973. Les hommes de Jean Snella se classent deuxièmes de D1 et se qualifient donc pour la Coupe UEFA. Au premier tour, les Rouge et Noir affrontent le Barça de Rinus Michels. Créer la surprise, un défi que Loubet et les siens relèvent haut la main (3-0) au Ray. Un triomphe gravé à jamais dans les livres d’histoire du club.

À l’été 1975, Charly Loubet quitte l’OGC Nice pour retrouver l’AS Cannes en tant que joueur, puis entraîneur. Boucle bouclée. L’emblématique joueur retracera ses souvenirs au Café des Aiglons, à partir de 18h30, avant de recevoir le trophée des anciens Aiglons sur la pelouse de l’Allianz Riviera.

S.F.