Accueil Site officiel de l'OGC Nice

90

Les Aiglons défient les pichouns

10 avril 2019

90' de plaisir sur la Promenade du Paillon

Ce mardi, les jeunes supporters du Gym se sont régalés face aux Aiglons sur la Promenade du Paillon, à l’occasion de rencontres endiablées.

Jusqu’au bout, le ciel a été scruté. Les gros nuages ayant pointé leur nez juste avant le coup d’envoi ont fait craindre un report. Finalement, les nuages sont restés muets et, à 16h pile, le coup d’envoi a pu être donné dans une arène parfaite, en plein coeur de la capitale azuréenne, juste à côté du miroir d’eau. D’un côté, de petits supporters surchauffés. De l’autre, Patrick Burner et JV Makengo, en belle forme. « Les vacances viennent de commencer, il ne pleut pas et les petits peuvent jouer contre les pros : qu’est-ce que tu veux demander de plus ? », apprécie Roger, qui regarde son petit-fils César tenter un crochet sur le latéral niçois. « Avant la fin, c’est sûr qu’il va passer ! », renchérit le pichoun, tunique blanc et or sur le dos.

Le crochet ne passera pas. Ou du moins pas de ce sens, puisque Patrick tombera la veste et débordera à plusieurs reprises son adversaire direct, au petit trot mais avec sérieux. « Ça fait plaisir de pouvoir jouer contre les jeunes supporters », sourit ce dernier. Durant plus d’une heure et demie, les rencontres se sont enchaînées, dans la joie et la bonne humeur. Avant une grande séance de dédicaces en guise de de conclusion : « Les jeunes sont heureux, nous aussi, c’était vraiment un très bon moment », déclarera JV Makengo avant de quitter les lieux, en résumant parfaitement l’esprit de la journée. 

Patrick Burner tente un coup du sombrero devant le jeune Elyes.

Deux pichouns attendent sagement leur tour.

Certains parents auraient bien aimé rentrer sur le terrain... Ce qui leur a laissé un léger goût d'inachevé !

Le gardien à la relance.

Les jeunes niçois à l'échauffement, avant de rencontrer leurs idoles.

Les enfants avaient l'avantage du nombre, puisqu'ils étaient répartis par équipes de 5, face à 2 Aiglons. 

Les parents prennent autant de plaisir que leurs enfants.

La journée s'est terminée par un long échange entre les 2 Aiglons et les enfants.

C.D. (Photos F.H.)