Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Les U17 encore freinés

Rodez 0-0 Nice (U17)

16 mars 2019

Les U17 encore freinés

Auteurs d'une solide prestation d'ensemble, les U17 niçois reviennent frustrés de leur déplacement en Aveyron ce samedi, où ils ne sont pas parvenus à convertir leurs nombreuses occasions de but (0-0).

« Encore un match que tu dois gagner ». Avant de regagner la Côte d'Azur, l'entraîneur Patrick Cordoba regrettait encore les 2 points laissés sur la pelouse de Rodez. Surtout au cours de la première période, qui a vu les jeunes Aiglons manquer de précision « parfois à quelques mètres du but », avant de jouer de malchance avec le poteau trouvé par Lorenzo Depuidt. 

Les "jeunes" répondent présent

Disposés en 3-5-2, les Niçois ont ensuite baissé de pied au retour des vestiaires. « Nous sommes plus attendus après notre première partie de saison (31 points pris sur 36 lors des 12 premières journées), relevait le coach des U17, qui ont fait face à un bloc très regroupé ce samedi. Mais nous ne pouvons nous en prendre qu'à nous même. Nous avons été maladroits dans le dernier geste. Il faut progresser dans ce domaine en anticipant mieux certaines situations et en étant plus serein et déterminé. C'est une question de justesse technique, de choix, et de finition. Il faut aussi être plus dangereux sur les coups de pied arrêtés » poursuivait le formateur, qui a lancé 7 "première année" au coup d'envoi. « Ils ont répondu présent. C'est encourageant pour la suite ».

3e nul de rang

Après Marseille (0-0) et Ajaccio (2-2), les Rouge et Noir ont partagé les points pour la 3e fois de rang. Conséquence : 3èmes au coup d'envoi de cette 21e journée, ils pourraient descendre du podium à l'issue de celle-ci, à 5 journées du terme de la saison. Dimanche prochain, les jeunes Aiglons se rendront à Lattes, qui lutte pour son maintien au niveau national (à 15h).

Le 11 de départ du Gym : Helal, Zouma, Millimono, Lopes, Pionnier, Nadir, Combes, Kari, Depuitd, Ben-seghir, Menezes.

Sont entrés en jeu : Felfoul, Alexander et Galmami.

F.H.