Accueil Site officiel de l'OGC Nice

J-P. Rivère : « Des sanctions très lourdes, et ciblées»

Bastia 1-1 Nice

23 janvier 2017

J-P. Rivère : « Des sanctions très lourdes, et ciblées»

Les mots de Balotelli, victime de racisme à Bastia, ont ému. Et l’OGC Nice tient tout d’abord à renouveler tout son soutien à son joueur. Les images diffusées ce week-end ont choqué. Alors que la commission de discipline s’est saisie du dossier des événements survenus lors du dernier derby, Jean-Pierre Rivère nous livre son avis sur l’épineux sujet des sanctions. En cohérence avec ses prises de position précédentes lorsque des incidents ont pu survenir, le président de l’OGC Nice prône avant tout de punir « individuellement » les coupables.

« On ne peut qu’être scandalisés face à de tels agissements. Les propos racistes sont proprement inacceptables, dans un stade de foot, comme partout ailleurs », rappelle le président Rivère.

« Nous avons pu constater qu’il s’agit de faits isolés commis par quelques individus. Les images les identifient. Ce sont ceux-là même qu’il faut pointer du doigt, et c’est envers eux, que l’on doit sévir durement. 

A partir du moment où l’on pénètre dans un stade de foot, on ne perd pas sa responsabilité individuelle. On ne tombe pas sous la « tutelle » d’un club ou d’un groupe de supporters. Des sanctions très lourdes, et ciblées doivent être appliquées. Ce n’est pas en sanctionnant toute une tribune, tout un stade, ou tout un club, que nous réglerons le problème ».