Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Mercato : la sérénité de Lucien Favre

Saison 2016-17

29 juin 2016

Mercato : la sérénité de Lucien Favre

Qui dit reprise, dit point effectif. Alors que le mercato se poursuit jusqu'au 31 août, Lucien Favre a répondu à plusieurs questions sur les transferts du Gym, à l'occasion de sa première conférence de presse.

« Il y a des départs qui étaient prévus », a expliqué Lucien Favre en référence à ceux d’Hatem Ben Arfa et Papy Mendy. « C’est le lot de tous les clubs. A part le Barça, le Real et le Bayern qui peut conserver tout son effectif ? », a-t-il interrogé. La réponse allant de soi. « Même les grosses écuries anglaises peuvent être à la peine pour garder leurs joueurs. Donc ce n'est pas une exception ».

Malgré ces départ annoncés, le technicien suisse a assuré ne ressentir « aucune inquiétude ». « On va trouver les joueurs qui manquent. On a encore deux mois. Et puis on s'adapte aux qualités individuelles et on travaille à fond. Cela ne me préoccupe pas ».

Combien de recrues vise l'OGC Nice ? Lucien Favre a donné une réponse générale : « Il y aura plus de matchs avec l'Europe cette saison. Il faudra que l'équipe puisse tourner du jeudi au dimanche, c'est à dire changer 4 à 5 joueurs sans que le niveau baisse. Et la priorité est naturellement de remplacer les joueurs qui partent ». Tout en reconnaissant avoir été « au courant de l'éventuelle arrivée d'investisseurs », Lucien Favre a aussi précisé que cela ne changeait pas la donne pour lui.

Benitez en bord terrain

Comme Papy Mendy, Niklas Hult n’était pas sur les terrains mercredi. Le Suédois est en Grèce pour y mener des discussions en vue d’un transfert.

Tout proche du rectangle vert, la grande silhouette (1m91, 91kg) de Walter Benitez (photo ci-dessus) n’est en revanche pas passée inaperçue. Même s’il faudra attendre un peu avant de voir le désormais ex-gardien de Quilmes à l’œuvre à l’entraînement. Depuis son engagement en faveur du Gym en janvier dernier, l’Argentin de 23 ans s’est malheureusement blessé, et va devoir d’abord travailler en marge du groupe.