Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Gambardella : le Gym entre en lice

U19

17 janvier 2015

Gambardella : le Gym entre en lice

Les U19 de l'OGC Nice effectuent leur entrée en lice dans la Coupe Gambardella, ce samedi. A Valence (DHR), les jeunes Aiglons vont tenter de bien démarrer une aventure qu'ils espèrent la plus longue possible.

« Nous voulons aller le plus loin possible. » L'objectif de Thierry Malaspina et de ses U19 est clair. Eliminés dès leur entrée en lice lors des deux dernières éditions, les jeunes Aiglons entendent faire bonne figure dans la Coupe de France des jeunes, cette saison. « Le club et le coach Puel attachent de l'importance à ce que l'on fasse un beau parcours ; j'espère qu'on pourra leur donner satisfaction », ajoute l'éducateur.

La saison en cours des U19 ? « Elle avait très bien commencé en termes de progression et de résultats. Puis un couac contre Toulouse (5-0), début d'une série de cinq défaites consécutives. » Depuis, les jeunes Aiglons se sont bien repris. Victorieux dans le derby face au leader monégasque (4-0) en décembre, ils ont confirmé en ramenant la victoire de Furiani (0-1).

Le souvenir de 2012

Né en 1996 (génération Maupay, Albert, Honorat), le défenseur Lorenzo Vinci sera du déplacement dans la Drôme. Un an après la fâcheuse élimination à Saint-Priest au bout des tirs au but, il veut montrer que ses partenaires et lui ont retenu la leçon : « Là, il va falloir y aller en conquérant. Avec humilité, en respectant notre adversaire, mais comme une équipe qui vient pour gagner. Celui qui passe, c'est souvent celui qui a le plus envie. Je vais motiver les troupesà 200% car le 64e de finale est l'un des tours les plus difficiles de la Gambardella. »

De l'envie, les U19 n'en manquent pas. Et surtout pas lorsqu'ils gardent en tête l'aventure de leurs aînés, en 2012. « C'était magnifique », se souvient Lorenzo, qui venait d'intégrer le centre de formation. « On les avait suivis sur tous les matchs à domicile, puis au stade de France. Cette aventure les avait soudés, ils formaient une belle bande de potes et plusieurs d'entre-eux sont devenus pros (1). Comme eux, on a envie d'écrire une belle histoire et la partager avec un maximum de supporters. »

Y.F.

(1) Dans les années qui ont suivi le titre, ont signé un premier contrat professionnel : Amavi, Bosetti, Cardinale, Constant, Dada, Dao Castellana, Fofana, Hassen, Maupay et Rougeaux.