Accueil Site officiel de l'OGC Nice

Se lâcher à Lorient

Avant-match

29 novembre 2013

Se lâcher à Lorient

Samedi (20h - beIN Sport), l'OGC Nice tentera de faire basculer en sa faveur un bilan jusqu'à présent équilibré entre les deux équipes au Moustoir (2 victoires chacune pour 3 nuls). Avec un mot d'ordre : se lâcher, pour reprendre la marche en avant. "Super Dario" sera de retour de suspension.

Le week-end dernier, alors que les Merlus, dix-septièmes à 3 points du Gym, décrochaient leur premier succès à l'extérieur contre Evian Thonon-Gaillard (0-4), les Aiglons concédaient, dans le même temps, leur quatrième revers consécutif contre Saint-Etienne (0-1). Mais pas question d'être « trop alarmiste », selon Didier Digard. « Il faut faire en sorte que le moral reste là. Dans ces moments-là, la tête est très importante ». Parole de capitaine.
« Nous n'acceptons pas cette situation, nous voulons l'enrayer », déclarait pour sa part Claude Puel en conférence de presse cette semaine, tout en soulignant le comportement affiché par son groupe ces dernières semaines : « Nous ne subissons pas la situation. Dans le contenu, dans l'approche des matchs, nous restons présents. C'est important. Il faut maintenant se lâcher et tenter davantage. »

DARIO Cvitanich :
​"Nous devons tous monter d'un niveau. Moi aussi"

Pour accueillir Nice, Christian Gourcuff enregistera le retour d’Audard, tandis que Quercia et Aliadière manquent à l’appel.
A défaut de récupérer ses blessés (Bauthéac, Ospina, Bodmer notamment) rejoints par Pied et Genevois, Claude Puel pourra, lui, s'appuyer sur Mendy et Cvitanich, après leur suspension purgée contre les Verts. Un Super Dario déterminé : « Nous avons beaucoup de choses à améliorer. Individuellement, nous devons tous monter d'un niveau. Moi aussi. »  

Si le FC Lorient est volontiers catalogué comme une équipe « joueuse » par le public et les médias depuis plusieurs saisons, une mise à jour est nécessaire. « Leur jeu a évolué », confirme Claude Puel. « Oui, ils attirent toujours des joueurs techniques. Mais depuis 2-3 ans, ils pratiquent un jeu bien plus direct, dans la verticalité, quitte à moins maîtriser leur sujet. »
Autre particularité lorientaise : le revêtement synthétique du Moustoir. Une exclusivité en Ligue 1 – depuis la relégation de Nancy – qui ne réjouit pas l’entraîneur niçois : « Je ne suis pas partisan de surfaces différentes au sein d'un même championnat. » Cvitanich, non plus : « Le ballon va plus vite et physiquement, ce terrain est moins agréable. Mais ce n'est pas une excuse. Il faut stopper la mauvaise série. »

 

Le joueur à surveiller

En inscrivant un doublé contre Evian TG, Vincent Aboubakar, arrivé en provenance de Valenciennes cet été, a inscrit ses sixième et septième réalisations en 14 apparitions.

Des buts décisifs puisque inscrits lors des quatre victoires bretonnes en championnat cette saison.

Avec les défenseurs Guerreiro et Ecuele Manga, l'avant-centre fait partie des trois Merlus qui n'ont loupé aucune minute de la saison.

 

L’arbitre

Dernier arbitre de l'histoire du Ray (Nice 2-2 Montpellier), Saïd Ennjimi officiera au sifflet. La rencontre s'était soldée sur sept avertissements et l'exclusion de Djamel Bakar.

 

Les dernières confrontations

Sur 21 points en jeu ces sept dernières saisons, le Gym en a ramené 9 sur la Côte. Le dernier succès niçois remonte au 14 août 2010. Menés tôt dans la rencontre, les Rouge et Noir s'étaient imposés (1-2) grâce à des buts d'Ismaël Gace et Loïc Rémy.

2012/2013 : Lorient 1-1 Nice (Meriem)
2011/2012 : Lorient 1-0 Nice
2010/2011 : Lorient 1-2 Nice (Gace, Rémy)
2009/2010 : Lorient 4-1 Nice (Rémy)
2008/2009 : Lorient 0-1 Nice (Echouafni)

 

Le tweet de la semaine