Homepage OGC Nice offical website

Le Gym étouffe Brest avant la trêve (2-1)

Nice 2-1 Brest

October 2, 2021

Le Gym étouffe Brest avant la trêve (2-1)

Hôte du Stade Brestois, l'OGC Nice s'est imposé 2-1 ce samedi dans le cadre de la 9ème journée de Ligue 1. Les Aiglons peuvent aborder la trêve internationale l'esprit serein grâce à des buts de Todibo et Bard, venus récompenser une prestation maîtrisée des hommes de Chistophe Galtier malgré la réduction de l'écart brestois en fin de rencontre.

Après deux déplacements aux fortunes diverses en championnat, l’OGC Nice retrouvait l’Allianz Riviera ce samedi en même temps qu’une partie de son public. Face à Brest, sevré de victoires en Ligue 1, les Aiglons ont croqué dans un match parfaitement maîtrisé de bout en bout - à l'exception du temps additionnel de la seconde période. Après avoir enserré leur adversaire d'entrée et multiplié les moments de chaleur, les Aiglons ont fini par être récompensés grâce au deuxième but en Rouge et Noir de Jean-Clair Todibo juste avant le repos (45').

Alors que le coup de sifflet de l’arbitre retentit encore dans une Allianz Riviera de nouveau bruyante, les intentions niçoises sont claires. Les Aiglons tentent de profiter des doutes brestois nés d’un début de saison sans succès et volent vers la surface adverse en se déployant en nombre. Très vite, l’envie, l’engagement et la qualité technique rythment le jeu de Niçois qui étouffent Brest par un pressing d’une rare intensité. Un début de match marqué par deux prouesses de Marco Bizot, qui brille devant Delort. Sur un coup franc de Calvin Stengs (11’) puis sur un festival de Jordan Lotomba (17’) l’Algérien force le Néerlandais à s’envoler pour protéger ses filets.

Delort en échec, les Aiglons s’y mettent à plusieurs et Brest subit les vagues niçoises sans pouvoir calmer la tempête. Mais ni Stengs, très remuant entre les lignes, (2’, 17’, 24’, 39’), ni Dante (12’) ni même Gouiri, repris aux abords des six mètres par Bain (10’) ne sont plus en réussite. Forcément émoussé par une première demi-heure physiquement éprouvante, le Gym laisse des premiers espaces dont Franck Honorat tente de profiter. Sa passe en retrait pour Haris Belkebla offre une situation de frappe au milieu de terrain. Dante s’interpose (32’). Le Gym renforce alors son étreinte, sans perdre patience. Et finit par être récompensé. Dans la foulée d'un corner, Jean-Clair Todibo, en renard, profite d'un cafouillage de Bizot pour terminer du pied à quelques pas de la ligne alors que Gouiri et Delort sont aussi à l'affût (1-0, 45').

Au retour du repos, le défenseur est encore à l'origine du premier frisson. Avec Delort et Stengs, il participe à un mouvement qui termine dans les pieds de Gouiri, dont la frappe enroulée est repoussée par le portier breton (47'). À la 55ème, Bizot s'en remet cette fois à sa barre pour contrer une tentative piquée de Stengs, puis à son petit filet extérieur, qui trouve la reprise de Gouiri dans la foulée. Mais, comme dans le premier acte, les Aiglons continuent d'appuyer sans se précipiter. Cette fois, c'est Melvin Bard, au départ et à la conclusion qui réussit le break sur un centre de Gouiri (62, 2-0). Malgré une nouvelle tentative de Stengs (76'), trop enlevée, Nice ne se fait pas peur jusqu'au temps additionnel. Alors que l'Allianz Riviera croit au troisième but, finalement refusé pour une position de hors-jeu de Lotomba (90'), Brest réduit le score par Honorat (90'+2). 

L'OGC Nice enchaîne un deuxième succès consécutif, monte provisoirement sur le podium avant la fin de la 9ème journée, et peut se projeter sur son voyage à Troyes après la trêve internationale (le 17 octobre à 13h).

La victoire en images :

À Nice, Allianz Riviera,
OGC Nice 2-1 Stade Brestois 29 (mi-temps 1-0)

9e journée de L1 - 2/10/2021

13 503 spectateurs

Arbitre : Antonio Nobre (POR)

Buts : Todibo (45') et Bard (61') pour Nice ; Honorat (90'+2 ) pour Brest.

Avertissements : Rosario (72') à Nice ; Mbock (90'+4) à Brest.

OGC Nice : Benitez - Lotomba (Daniliuc, 90'+4), Todibo, Dante (c.), Bard (Da Cunha, 87')- Stengs, Rosario (Thuram, 78'), Lemina, Kamara - Delort, Gouiri (Dolberg, 78').

Stade Brestois 29 : Bizot - Pierre-Gabriel (Faussurier, 72'), Chardonnet, Bain, Duverne (c.) - Honorat, Belkebla (Magnetti, 76'), Agoumé (Mbock, 72'), Cardona (Le Douaron, 46') - Faivre, Mounié (Badji, 76').