Homepage OGC Nice offical website

Le Gym s’incline face au leader lillois

Lille 2-0 Nice

May 1, 2021

Le Gym s’incline face au leader lillois

Ce samedi, l’OGC Nice s’est incliné à Lille dans le cadre de la 35ème journée de L1 (2-0).

Face au leader lillois, la tâche s’annonçait rude pour les hommes de la Côte. Malgré une bonne dynamique et de la confiance matérialisée par de la continuité dans le 11 (voir fiche technique), qui fut le même que celui aligné contre Montpellier une semaine plus tôt, elle le fut indubitablement.

Placé en 4-3-3, le Gym parvint rarement à respirer au cours des 45 premières minutes. La faute à un pressing constant des Dogues, positionnés en 4-4-2, qui mirent beaucoup d’intensité pour récupérer le ballon et beaucoup d’application à le garder.

Rapidement en tête grâce à un but de Burak Yilmaz, qui ouvrit parfaitement son pied sur une remise de Jonathan David consécutive à un débordement de Reinildo (1-0, 13’), Lille ne se procura pas énormément d’opportunités lors du premier acte. Mais son emprise et sa discipline usèrent les Azuréens pendant 45 minutes, ce dont ils profitèrent lors de la seconde moitié du match. 

Les Niçois se montrèrent timides offensivement. D’ailleurs, en première période, hormis sur un débordement d’Atal conclu par un centre puissant boxé par Maignan et un coup franc de Claude-Maurice excentré que personne ne toucha, ils ne firent jamais planer le doute sur la meilleure défense de L1. Sur le coup franc d’ACM, Maignan relança vite à la main, David partit en contre à toute allure, et il fallut un retour in extremis de Kamara pour éviter le break au pire moment du match...

Le break survint quelques minutes plus tard, au retour des vestiaires. Malgré des meilleures intentions, les hommes de la Côte se compliquèrent la tâche lorsque Jordan Lotomba laissa ses coéquipiers à 10, suite à un deuxième carton jaune précoce (48’). Comme un malheur n’intervient jamais seul, Celik doubla la mise dans la foulée, d’une superbe demi-volée à l’entrée de la surface (2-0, 56’). Le latéral droit du LOSC profita d’un centre de Reinildo (à l’origine des deux buts) mal dégagé par la tête de Saliba pour offrir un avantage conséquent aux siens.

Breakés, en infériorité numérique, le Gym tenta tout de même d’aller vers l’avant. Deux débordements d’Atal lui permirent de déséquilibrer le bloc lillois sur les ailes, mais à chaque fois, l’axe fut verrouillé. Les locaux reculèrent un peu, laissèrent le ballon aux Aiglons, mais continuèrent à attaquer, puis remirent la pression en fin de match. Lancé par David, Yilmaz trouva le poteau de Benitez (63’). Ce même David ne parvint pas à maîtriser un ballon dans la surface (66’). 

Adrian Ursea lança Flavius Daniliuc, Stanley Nsoki, Andy Pelmard et Pierre Lees-Melou, à la place de Rony Lopes, Youcef Atal, Hassane Kamara et Hicham Boudaoui.

Malgré ce sang neuf et cette fraîcheur, Nice ne parvint pas à faire planer le danger sur la cage du LOSC, qui géra la fin de match à sa main et obtint des occasions qu’il ne conclut pas. Et qui, avec ce nouveau succès, reprend la tête de la L1.

Prochain rendez-vous pour le Gym : la réception de Brest, dimanche prochain (J36, coup d’envoi à 15h).

Le match en images :

Adrian Ursea alignait le même onze de départ que contre Montpellier (3-1) avec Youcef Atal titulaire

Duel de milieux de terrain entre Benjamin André et Hicham Boudaoui

Ancien Lillois, Rony Lopes retrouvait son ancien club 

Alexis Claude-Maurice tente de s'infiltrer entre Sven Botman et Reinildo

William Saliba


Carton rouge pour Jordan Lotomba à la 48'

À Lille, stade Pierre Mauroy,
Lille OSC 2-0 OGC Nice (mi-temps 1-0)

35e journée de L1 - 1/5/2021

Huis clos

Arbitre : Amaury Delerue

Buts : Yilmaz (13') et Celik (56') pour Lille

Avertissements : Celik (21') et Xeka (87') à Lille ; Claude-Maurice (27') et Lotomba (34', 48') à Nice

Expulsion : Lotomba (48') à Nice

Lille OSC : Maignan - Celik, Fonte (cap), Botman, Reinildo - Araujo (Ikoné, 75') - André, Soumaré (Xeka, 76'), Bamba - Yilmaz (Yazici, 71'), David (Bradaric, 88'). 

OGC Nice : Benitez - Lotomba, Todibo, Saliba, Kamara (Nsoki, 70') - Schneiderlin (cap), Boudaoui (Lees-Melou 75'), Claude-Maurice - Atal (Pelmard, 70'), Dolberg, Rony Lopes (Daniliuc, 52').